Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mardi 22 mai 2012, bonne nouvelle: en ouvrant les volets, même si quelques nuages traînent encore dans le ciel, le grand bleu est de retour. En prenant notre petit déjeuner (et ce sera de pire en pire au fur et à mesure du séjour), nous constatons que le liquide censé être du jus d'orange n'est en fait qu'un ersatz....Il s'agit au mieux de "tang".....Vous savez cette boisson en poudre des années 80. Gamin, j'aimais bien, mais là sans prévenir, au réveil c'est dur....Le temps que nos papilles s'en remettent, nous quittons l'hôtel pour nous rendre à la pinacothèque de Brera.

 

Pour nous y rendre, nous traversons le jardin public Indro Montanelli. Ce jardin est plutôt anodin, hormis le fait que des zones entières sont dévolues aux chiens. Cette idée est plutôt sympa puisque sur certaines pelouses, ils peuvent jouer et galoper en toute tranquillité. Ils y font ce qu'ils ont à faire. De ce fait, et dans les 3 villes que nous avons visité c'est la même chose, les rues sont propres. En tant que Français, (trop) habitué aux déjections canines sur les trottoirs, ça m'a semblé une bonne idée à introduire ici!

 

La pinacothèque de Brera est sise via Brera (curieux, non?), dans le quartier étudiant. A l'entrée de cette rue, se trouvaient de nombreux carabinieri et plus on avance dans cette rue, plus il y en a.... Au milieu de cette rue, dans une cour, on distingue une dizaine de manifestants avec une banderole. On ne comprend pas ce qui y est écrit, mais, en passant, j'ai juste le temps de lire sur une plaque que cette cour est le siège d'un fond de pensions......

 

Milan-pinacotheque-de-Brera-2.jpg

 

Bref, nous arrivons à la pinacothèque qui se trouve dans un grand bâtiment carré, avec cour intérieure, qui regroupe également la fac des beaux arts, de biologie.... Au centre, de la cour trône un Napoléon cul nu, en mars. En effet, ce musée est issu de la volonté du gouvernement napoléonien au début XIX ème siècle, afin de créer une galerie royale, à l'image du musée de Louvres, alors naissant. Il fait suite à l'académie des beaux arts de Brera fondée en 1776 par Marie Thérèse d'Hongrie.

 

Milan-pinacotheque-de-Brera-1.jpg

 

C'est un beau musée qui regroupe essentiellement des peintures italiennes du XV ème au XIX ème siècle avec notamment de nombreuses peintures de peintres lombards des XV et XVI ème siècle.

 

Il est évidemment impossible de décrire tout ce que l'on a vu, je vous mets juste celles qui nous ont le plus plu:

 

Andrea Mantegna: Lamentations sur le Christ Mort:

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e6/Andrea_Mantegna_-_Beweinung_Christi.jpg

source:http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e6/Andrea_Mantegna_-_Beweinung_Christi.jpg

 

Gentile et Giovanni Bellini: Saint Marc prêchant à Alexandrie:

 

http://www.backtoclassics.com/images/pics/giovannibellini/giovannibellini_sermonofstmarkinalexandria.jpg

source:http://www.backtoclassics.com/images/pics/giovannibellini/giovannibellini_sermonofstmarkinalexandria.jpg

 

Raphael: mariage de la Vierge:

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/06/Raffaello_-_Spozalizio_-_Web_Gallery_of_Art.jpg

source:http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/06/Raffaello_-_Spozalizio_-_Web_Gallery_of_Art.jpg

 

Francesco Hayez: Le Baiser

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c6/El_Beso_%28Pinacoteca_de_Brera%2C_Mil%C3%A1n%2C_1859%29.jpg

source:http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c6/El_Beso_%28Pinacoteca_de_Brera%2C_Mil%C3%A1n%2C_1859%29.jpg

 

En sortant de ce musée, nous partons à la recherche de notre repas. On se promène un peu dans ce quartier sympa fait de nombreuses petites ruelles dans lesquelles se mêle une foule cosmopolite. On mange sur les marches d'une place au soleil une focaccia rucola/épinard et un chausson mozarella/pomodoro (et d'une glace de chez amaurino....).

 

Nous consacrons cet après midi à la visite du cimetière monumental. Il se trouve en dehors du centre ville, non loin de celui-ci, au nord. Je pense que c'est un endroit vraiment remarquable tant il est fou, baroque et donc monumental. Il s'agit d'une véritable ville des morts. Ce cimetière porte bien son nom que ce soit par sa taille, par le nombre de tombes, par ces monuments et statues.

 

Milan-cimetiere-monumental-1.jpg

 

Milan-cimetiere-monumental-2.jpg

 

Nous y sommes restés environ 3 heures. Nous pensions que nous l'avions visité quasi intégralement jusqu'à regarder un plan. En fait, nous en avons vu, au mieux, un tiers.....

 

Milan-cimetiere-monumental-3.jpg

 

Milan-cimetiere-monumental-4.jpg

 

Autant le dire de suite, les tombes frustres n'existent pas. Il y a sur chacune des tombes au moins une statue à de taille humaine. La démesure en est le maître mot, comme cette tombe avec une représentation grandeur nature de la Cène (de Vinci!).

 

Milan-cimetiere-monumental-5.jpg

 

Milan-cimetiere-monumental-6.jpg

 

Milan-cimetiere-monumental-14.jpg

 

Certaines sont touchantes.

 

Milan-cimetiere-monumental-7.jpg

 

D'autres expriment la douleur.

 

Milan-cimetiere-monumental-12.jpg

 

Certaines évoquent l'Antiquité.

 

Milan-cimetiere-monumental-13.jpg

 

D'autres les métiers des défunts

 

Milan-cimetiere-monumental-11.jpg

 

Certaines sont gigantesques (encore plus que celles des généraux de Napoléon au Père Lachaise).

 

Milan-cimetiere-monumental-10.jpg

 

Milan-cimetiere-monumental-15.jpg

 

Certaines surprenantes:

 

Milan-cimetiere-monumental-16.jpg

 

Milan-cimetiere-monumental-17.jpg

 

Une partie à part regroupe le carré juif. Hormis les étoiles de David rien ne distingue ces tombes des autres. Il y a seulement 2 petites pelouses comportant des tombes toutes alignées constituées de simples stèles. Elles dénotent beaucoup!!

 

Milan-cimetiere-monumental-8.jpg

 

Milan-cimetiere-monumental-9.jpg

 

Ce cimetière, en plus d'être un cimetière de la sculpture, est un fabuleux témoignage de l'attitude devant la mort des Milanais de la deuxième moitié du XIX ème siècle jusqu'au début XX ème siècle principalement.

 

Après un musée et une après midi à déambuler, nos pieds et nos lombaires se rappellent à nous! Avant de se reposer à l'hôtel puisque nous repassons devant chez Amaurino, nous en profitons...

 

Le soir, nous sommes allés manger dans une très étonnante pizzeria, 100% italienne (nous étions les seuls étrangers) à quelques distances de l'hôtel. Nous y avons passé un très bon moment. Le décor était digne d'une comédie de Goldoni, avec des masques, des costumes, des statues, des objets de théâtre..etc Le tout dans une ambiance à la bonne franquette. C'est non seulement là que nous avons mangé les meilleurs pizza de notre séjour mais, en plus, c'est là que nous avons payé le moins cher!

Tag(s) : #Italie