Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec un peu de retard, voici le compte rendu de cette 9ème édition du hellfest qui s'est tenue du 20 au 22 juin 2014. Pour ma part, cette édition fut la cinquième qui même si sur le plan musical elle ne fut pas la meilleure, je garde tout de même le souvenir d'une déco réussie, d'une ambiance vraiment sympa et l'impression d'un festival vraiment bien structuré et géré. L'année de la maturité?

Cette année, la miss n'a pas pu venir. Je n'étais pourtant pas seul livré à moi même dans ce monde de brutes puisque Pikpusseries et son homme m'accompagnèrent dans cette orgie de décibel. D'ailleurs, certaines photos ne sont pas de moi mais bien d'elle! Pour eux, ce fut leur premier hellfest, le baptême du feu!! N'étant pas spécialement adepte de ce genre musical, ils ont été invités pour voir principalement Black Sabbat car fans du rock des années 70.

Hellfest 2014

L'espace du festival a été repensé et encore une fois modifié. Dorénavant lorsqu'on pénètre dans l'enceinte du festival on accède directement à l'extrem market. Il n'est donc plus limité à une petite parcelle de la zone de concert. Il est situé à la jonction entre la zone de concert, le camping et l'entrée. Bref, on y passe tout le temps pour se rendre d'une zone à une autre.

S'il y a toujours de grands barnums regroupant vendeurs de discs, t-shirts, bijoux...etc, il y a eu des innovations en terme de décoration: la reconstitution d'une rue dans un genre far west assez bien réussie.

Ca rend cet espace plutôt agréable, donnant envie de se promener, d'aller voir ce qu'il y a à vendre dans les différentes échoppes et de s'y poser pour se reposer un peu.

L'extrem market du hellfest 2014
L'extrem market du hellfest 2014
L'extrem market du hellfest 2014
L'extrem market du hellfest 2014
L'extrem market du hellfest 2014

L'extrem market du hellfest 2014

L'accès vers les concerts est resté le même avec cette entrée cathédrale. A noter que le couloir d'accès était tapissé d'une immense banderole sur laquelle était imprimé sur fond rouge les artistes ayant déjà sévi ici.

Hellfest 2014
Hellfest 2014
Hellfest 2014

Dans la zone des concerts, il n'y a pas eu de changements notables, mise à part un effort particulier pour la décoration.

Hellfest 2014
Hellfest 2014
Hellfest 2014
Hellfest 2014
Hellfest 2014
Hellfest 2014
Hellfest 2014
Hellfest 2014
Hellfest 2014
Hellfest 2014
Hellfest 2014
Hellfest 2014
Hellfest 2014
Hellfest 2014
Hellfest 2014

En dehors d'une petite averse fort bienvenue dans la matinée, il a fait beau et chaud toute la journée. Ca n'a pas été forcément trop dérangeant car mis à part 3 concerts en extérieur, les groupes qui m'intéressaient jouaient sous les grands chapiteaux des scènes altar et temple. Bon, il faisait chaud quand même mais on ne brûlait pas!

Voici, dans le désordre, les groupes que nous sommes allés voir.

Angra, groupe brésilien de heavy metal très mélodique, jouait enfin au Hellfest. Ca faisait très longtemps que je voulais les voir et c'est désormais chose faite! Le son n'a pas été top au début du concert, mais il s'est amélioré au fur et à mesure. Il n'en reste pas moins que je préférais le chanteur d'origine à l'actuel qui n'atteint pas certaines notes vraiment aigües des compositions d'origine. J'ai lu ici et là que ce concert fut le meilleur de cette édition du helffest. Perso, je suis très content de les avoir vus mais je reste un peu sur ma faim.....

Angra et un phallus.....
Angra et un phallus.....

Angra et un phallus.....

Blues Pills est un tout jeune groupe à suivre car très prometteur et talentueux. Jouant un rock sonnant comme dans les années 70, leur musique est très rafraichissante, mélodique. Elle évoque le blues, le rock, la soul. C'est un groupe atypique pour ce festival mais leur présence montre aussi la diversité du Hellfest.

Blues Pills, devil man

Dordeduh venant de Roumanie est dans un tout autre style, black metal atmosphérique, un groupe à suivre également. Ce groupe associe metal et instruments traditionnels comme ces grandes cornes mesurant bien 2 mètres de long. Ils tendent à s'affranchir du metal pour laisser place à une musique réellement atmosphérique. Groupe à suivre pour voir dans quelle direction il s'engage. Cela me fait penser au groupe français Alcest. Leur musique ne se prêtait peut être pas à une aussi grande scène....

Hellfest 2014
Hellfest 2014
Hellfest 2014
Hellfest 2014

Paradise Lost groupe anglais qui a plus de 20 ans de carrière jouait seulement pour la deuxième fois ici. Ils officient dans un metal mélancolique, dit parfois gothic....Ce mot est presque devenu pour moi un gros mot tant son sens a été galvaudé et est devenu ridicule.....Ce groupe qui a inspiré pléthore de groupes a une lacune principale: un chanteur qui très régulièrement en concert chante faux.....Ce soir là, heureusement pour nous, il était en forme!! J'ai vu ce groupe au moins une quinzaine de fois et le dernier concert auquel j'ai assisté remonte à au moins 5 ans. Je les ai senti à l'aise, plein d'expérience, maîtrisant tranquillement. Ce fut un chouette concert dans lequel Paradise Lost a pioché des morceaux de leurs plus vieux à leurs plus récents albums.

Hellfest 2014
Hellfest 2014

Vreid en voilà un groupe qui n'a aucun charisme mais qui est quand même très bon. Ils font une sorte de black'roll. Ils sont nombreux sur scène, 6 ou 7 musiciens....Moment de solitude de la part de l'un des chanteurs qui n'était pas dans le bon tempo et qui a commencé à chanter dans un solo de guitare.....

Solstafir est le groupe de cette journée que j'attendais et je n'ai pas été déçu. Ce groupe islandais a lui aussi débuté en faisant du black metal et, comme le groupe Anathema, depuis le précédent album, ce groupe s'oriente vers un style assez indescriptible planant, énergique très prenant en délaissant lentement le metal et les vocaux torturés. Pendant une heure, c'est une ambiance magique, entêtante, pleine à la fois de tension et d'apaisement, bref ce groupe est un vrai régal et est unique en son genre.

solstafir
solstafir
solstafir
solstafir

solstafir

On a vu aussi Black Sabbath....Est il bien nécessaire de rappeler qui est ce groupe légendaire, fondateur du metal et qui a vendu 100 000 000 d'albums au travers du monde entier?? Disons simplement que c'est eux qui ont libéré le rock de son influence blues et qui ont théâtralisé sa violence intrinsèque en créant le hard rock.

Le groupe originel s'est reformé avec Ozzy Osbourne, Tony Iommi et Geezer Butler. Cela a attiré une foule monumentale. La plus grosse pour un concert au hellfest??

Si Tony Iommi et Geezer Butler ont assuré (bien qu'un peu statiques) et aidé par un son parfait , Ozzy a vraiment du mal parfois. Il est capable de très bien chanter et la seconde suivante de chanter faux.....Bon, avec tout ce qu'il a du se mettre au cours des quatre dernières décennies dans les veines, les poumons et dans le cornet, il est pardonné!! Il est, en revanche, toujours aussi fou et communique beaucoup avec le public à grands renforts de "I can't fucking hear you!!"

Malgré cela, on pourra dire que l'on a vu au moins une fois Black Sabbath en live car quand ce groupe à l'instar d'Aerosmith, d'ACDC, de Metallica, d'Iron Maiden, de Kiss, de Deep Purple arrêtera définitivement de jouer, quel(s) groupe(s) pourra alors être une tête d'affiche capable de mobiliser autant de monde?

Je n'ai pas mis de photo car on était vraiment trop loin de la scène....

Tag(s) : #hellfest, #Zique