Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lundi 28 mai 2012

 

C'est aujourd'hui que nous quittons Florence pour aller à Sienne. Le train ne partant qu'à 11h10, nous nous levons donc plus tard que d'habitude pour se remettre un peu d'aplomb après toutes ces journées à gambader et à regarder dans tous les sens, le claquage du nerf optique n'est pas loin! 

 

Cette matinée ressemble à s'y méprendre à un plan sans accroc: nous avons bien dormi, pris un bon petit déj, il fait super beau. Il n'y a plus qu'à aller à la gare et à prendre notre train. Hélas, c'était sans compter sur les cheminots. Nous arrivons à la gare dans laquelle se trouve un monde fou. Nous constatons l'agacement de certains usagers et, en lisant les panneaux, nous apprenons que le personnel toscan est en grève. Cette matinée commence vraiment bien, on croit en notre bonne étoile et effectivement, alors que de nombreux trains sont supprimés, le nôtre est toujours partant à l'heure dite. Les minutes passent, le train doit toujours partir. A 10 minutes du départ, nous nous disons que nous sommes vernis et qu'ils ne peuvent pas annoncer l'annulation du train 10 minutes avant son départ. Nous compostons donc notre billet et, à ce moment là précis, le train pour Sienne est annulé.....Naïfs que nous sommes!!

 

Nous allons à la biglietti pour faire changer notre billet. Bizarrement, nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée. Plutôt que de faire la queue pendant des heures, nous allons voir une employée, lui expliquons notre cas. Elle tamponne notre billet pour annuler le compostage. Elle nous conseille, ensuite, de ne pas essayer de prendre le train aujourd'hui mais d'aller prendre un bus.

 

Nous nous rendons donc dans le hangar de la compagnie de bus SITA qui devant l'afflux massif de voyageurs a eu la bonne idée d'affréter un deuxième bus pour Sienne. Nous partons finalement à 11h40 au lieu de 11h10, pour un trajet de 60 km qui dure 1h30...Si le trajet est joli dans la campagne verte et vallonnée de la Toscanne, le trajet n'a pas été bon car l'autoroute est défoncée. Ca cahote, secoue, bringuebale. Quelques voyageurs parmi nous, étaient à deux doigts de remplir de charmants petits sacs....

 

On descend à Sienne un peu n'importe où, pour que nos estomacs retrouvent une position à peu près conforme à notre anatomie. Grand bien nous en a pris, nous sommes à deux pas de notre hôtel! Si à Florence, nous n'avons eu aucune difficulté à trouver un hôtel, à Sienne cela a été un peu plus compliqué, mais, finalement, l'hôtel que nous avons trouvé est très bien situé. La logique de son organisation, en revanche, nous échappe un peu. Certes, il est construit sur le versant d'une petite vallée abrupte mais le rez de chaussée se trouve au 4 ème étage et notre chambre, la 41, se trouve au deuxième étage donc vers le bas.....

 

Sienne et le Duomo

 

Sienne

 

Après avoir posé nos affaires dans cette chambre sobre et un peu austère, avec un crucifix au mur, nous partons flâner dans les petites ruelles siennoises. Un vrai ravssement. Florence est une cité imposante, opulente. Sienne est une petite ville plus discrète, pleine de charmes.

 

Sienne

 

Sienne-5.jpg

 

Après avoir mangé une pizza achetée dans une petite boulangerie (dans laquelle il est possible de composer son sandwich avec les produits que l'on veut), nous commençons la visite du groupe cathédrale. La ville de Sienne propose un billet intéressant à tarifs assez réduits pour visiter 5 lieux/musées dans cette ville. A côté de la cathédrale, il n'est pas possible de ne pas voir les kiosques pour acheter ces billets.

 

Nous visitions le Duomo (dont je parlerai ultérieurement), la crypte et surtout le baptistère dont la façade gothique date de la fin du XIV ème siècle. Il est visité pour les fonts baptismaux réalisés au début du XV ème siècle. Personnellement, j'ai surtout apprécié toutes ses peintures. Alors que nous étions assis à regarder les peintures murales, une touriste allemande déambulait le nez en l'air. Elle ne vit pas le panneau disant de faire attention à la marche...Elle trébucha (sans se faire mal), mais elle bouscula le panneau qui chuta sur une statue du XIV ème siècle. Celle-ci vacilla quelques instants....Comme tout le monde, gardienne comprise, nous avons retenu notre souffle quelques secondes jusqu'à ce que la statue se stabilise.....

 

Sienne--baptisitere

 

Sienne--baptisitere-2.jpg

 

Sienne--baptisitere-1.jpg

 

Sienne--baptisitere-3.jpg

 

Sienne--baptisitere-5.jpg

 

Nous avons consacré la fin de notre après midi à se promener au hasard des rues. En cette fin de journée, les Siennois étaient à la préparation de leur grande fête: Le Palio. Dans les différents quartiers (dragon, tortue, dauphin) que nous avons traversé, des jeunes gens s'entraînaient à manipuler leurs drapeaux respectifs, à jouer de leurs tambours (une mélodie différente par quartier). Tous les soirs, vers 19 h, montent des 17 quartiers de la ville les sons, les rythmes de ces différentes fanfares. Si le centre de Florence est dévolue aux touristes, Sienne est une vraie ville avec toute son animation et sa vie!

 

Sienne-9.jpg

 

Sienne-12.jpg

 

Sienne10.jpg

 

Le soir, nous allons manger dans une pizzeria juste à côté de notre hôtel et qui offre un magnifique panorama sur les toits illuminés des derniers rayons de soleil. Le ciel est bleu, empli de dizaines (je crois en avoir rarment vu autant) d'hirondelles.

 

Sienne-8.jpg

 

Nous retournons nous promener la nuit tombée et c'est avec une grande délectation que nous constatons que le parvis du Duomo est vide! La cathédrale est à nous!

 

Sienne-Duomo-1.jpg

Tag(s) : #Italie