Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saurat, cabane de cabeçal

Comme aujourd'hui il pleut comme vache qui pisse et que c'est comme ça depuis la Toussaint, je décide de me replonger dans les photos de rando de l'été dernier. Voici donc une randonnée sous le soleil et la chaleur, pas vraiment dure, au départ de Saurat.

Saurat, cabane de cabeçal

Il s'agit d'une grande boucle qui permet de traverser les étages agro pastoraux de cette vallée, des forêts, des hameaux...Il y a un dénivelé positif maximal de 600 m, pour atteindre les 1300 m d'altitude. En dehors de la montée pour atteindre la cabane, la majeure partie de cette ballade se déroule sur des sentes, des chemins forestiers relativement plats oscillant entre 1000 m et 1100 m d'altitude.

 

Le départ se fait donc dans le village de Saurat que l'on quitte en empruntant la D.618 sur une courte distance en direction du col de Port. Juste après le calvaire, avant une grande maison, il faut tourner à droite et prendre le petit chemin qui monte assez fortement et s'engager dans les bois.

 

 

Saurat, cabane de cabeçal
Saurat, cabane de cabeçal

La montée vers la cabane de cabeçal se fait en deux étapes: de Saurat jusqu'à Stables et de Stables à Cabeçal. Les paysages sont sensiblement différents dans ces deux parties. En effet, jusqu'à Stables, on traverse des bois jouxtant des prairies, des champs, des jachères. On longe de petits hameaux, des fermes, des résidences secondaires. Ces paysages représentent, pour moi, un point d'équilibre entre nature et aménagement rural.

 

Les chemins sont empierrés. Des petits murets de pierres sèches ont été aménagés tout le long du chemin, en amont. Les ruisseaux sont nombreux. Ils sont captés dans des petits bassins et ensuite de petites rigoles longent le chemin ou le traversent. Tous ces aménagements sont les vestiges de la vie rurale de cette vallée qui a culminé avec la fin du XIXe.s. Cette montée bien qu'un peu pentue est vraiment agréable à l'ombre, avec de nombreux ponts d'eau.

 

Dans cette première montée, nous avions rencontré la vielle dame que j'évoquais dans cet article. Nous sommes repassés devant sa ferme et malheureusement les clapiers étaient vides, la maison avait été retapée et ressemblait bien plus à une résidence secondaire qu'à une ferme sauratoise.....

 

 

Saurat, cabane de cabeçal
Saurat, cabane de cabeçalSaurat, cabane de cabeçal

Le hameau de Stables est l'un des rares hameaux de Saurat à encore être habité. Quand je me promenais dans cette vallée il y a plus d'une quinzaine d'années, il y avait encore deux frères (mais bien âgés) qui vivaient là et entretenaient les champs. Puis, un jeune s'est installé pour les aider et ce hameau a perduré. Il (le hameau, hein) est très joli et c'est l'un des rares dans lesquels les chiens sont gentils!! D'ailleurs, il faut se méfier, il y en a un qui est prêt à accompagner les randonneurs tout au long de leur rando!!

 

 

Saurat, cabane de cabeçal
Saurat, cabane de cabeçal

Après Stables, le chemin traverse des paysages qui ne sont plus entretenus. Quelques rares sections pavées sont encore visibles, mais la forêt les a recouvertes le plus souvent. On évolue alors en pleine forêt. On peut encore apercevoir d'anciennes bergeries en ruines et envahies par la végétation.

 

 

Saurat, cabane de cabeçal
Saurat, cabane de cabeçalSaurat, cabane de cabeçal

En arrivant à la cabane de cabeçal, on en termine avec la partie la plus "dure" de cette rando. On pénètre alors dans une vaste clairière dans laquelle il n'est pas rare de voir ou des chevaux ou des vaches. C'est une très bon endroit pour faire une pause puisque les hauts arbres dispensent encore un fraîche ombre.

 

Le chemin de retour est un peu plus délicat à trouver car il s'apparente, au début, à une piste empruntée par les troupeaux. Avant d'arriver sous le rocher de Fontanet, cette sente longe à main droite la forêt et à main gauche de hautes fougères. Ces dernières finissent par s'estomper et à disparaître lorsque l'on arrive dans cette vaste plaine sous le Rocher de Batail. Dans cette praire, il n'y a plus de chemin. Il faut se repérer grâce aux anciennes balises que l'on peut voir sur quelques rochers. On récupère le chemin à la fin de cette praire et on marche sur un étroit sentier pendant environ une heure jusqu'à atteindre une clôture d'une résidence secondaire dans laquelle se trouve une improbable cabane.

 

 

Saurat, cabane de cabeçal
Saurat, cabane de cabeçal
Saurat, cabane de cabeçal
Saurat, cabane de cabeçal
Saurat, cabane de cabeçal
Saurat, cabane de cabeçal

Là, pour regagner Stables, il y a plusieurs chemins. Ils sont fonction des débroussaillages.... Je me souviens qu'il n'était que rarement fait et qu'il fallait s'armer de bâtons pour tailler sa route. Les ronces et les fougères étaient très souvent bien plus grandes que moi!! Il ne fallait pas avoir peur des égratignures!

 

De Stables, il est possible de retourner à Saurat en rebroussant chemin et en reprenant le chemin de l'aller. C'est la solution la plus courte. Il faut alors compter une marche de 5 à 6 heures (pauses comprises). Nous avons choisi l'option plus longue en contournant Saurat par le nord et en traversant les autres hameaux du versant nord de la vallée. Il y a de belles vues sur la vallée, la tour Montorgueil mais il faut passer par la ferme de l'Arse. Là je dis qu'il faut faire gaffe à ses mollets et ce n'est pas une plaisanterie. Je ne sais pas pourquoi, mais dans cette ferme il y a toujours eu des chiens méchants. La première fois que je m'y suis rendu, nous nous étions fait attaqués par une meute de 5 à 6 chiens. Il s'agissait de chiens de troupeaux pas bien gros mais l'effet de meute avait été suffisant. Nous avions dû jouer du bâton et la fermière avait gueulé sur ses cabots pour qu'ils nous lâchent. Je ne suis pas rendu dans cette ferme pendant de longues années jusqu'à ce qu'une ballade nous force à repasser par là. Cette fois là, nous étions tombés sur un molosse, un bâtard avec du berger allemand dedans, qui s'était précipité sur nous. Heureusement, son maître était là et il avait été contraint de lui jeter son bâton de marche à la gueule pour le calmer....Lors de notre dernière rando, je ne sais pas comment nous avons fait mais nous avons marché le plus discrètement possible et nous n'avons pas été repéré.....Nous avons regagné le village sains et saufs!!

 

 

Saurat, cabane de cabeçal
Saurat, cabane de cabeçal

J'ai commencé à écrire ce billet alors qu'il pleuvait et c'est toujours le cas....Ca me fatigue....

 

P.S: cet article est le premier rédigé avec la nouvelle version d'OB....Ma première impression est qu'elle est bien moins pratique que la précédente.....Je suis loin d'être satisfait....

Tag(s) : #randonnée, #cabane, #Saurat