Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

En reprenant l'idée développée par Ddc, voici mes appréciations (ainsi que celles de la miss) sur  les différents endroits où nous avons logé pendant nos diverses vadrouilles. Il va de soi que ce sont des expériences personnelles et qu'elles n'engagent que nous.

 

 

Camping :

 

Montségur (09300) :

 

Très joli camping situé à la sortie du village. Plein de charme, il est tout simple avec un minimum de sanitaire. Il ne coûte, par conséquent, quasiment rien. Ne pas oublier d’aller chercher le jeton pour la douche chaude de 5 minutes !! Superbes vues sur le château, les montagnes…etc

 

Montferrier (09300 aussi) :

 

Petit camping coincé entre deux routes, aucun charme, mais installations correctes.

 

Le Bleymard (48190) :

 

Petit camping en contrebas d’une route, avec de nombreux habitués (personnes âgées). Rien de particulier. Plutôt bien équipé. Pour nous, il a été gratuit puisque la personne s’en chargeant n’est jamais passée.

 

Pont de Montvert (48220) :

 

Grand camping municipal situé en bord du bourg, le long du Tarn, avec un accès pour aller y batifoler. Grands sanitaires. On ne peut pas savoir s’il est calme ou pas puisque lorsque nous y étions c’était un lendemain de fête et il y avait eu des bastons…..

 

Cassagnas (48400) :

 

Relai de Stevenson : il s’agit à la fois d’un gîte d’étape et d’un camping. Nous n’avons pas dormi dans le gîte mais dans le camping. Il est quasiment uniquement fréquenté par les randonneurs du sentier de Stevenson. Il doit y avoir une vingtaine de grands emplacements délimités par des haies de laurier. Il y a donc une sorte d’intimité. Les sanitaires sont grands et propres. Il faut juste se méfier des martinets qui ayant fait leur nid dans les sanitaires défendent leur territoire de manière vindicative en fonçant tout droit sur les malheureux qui veulent aller se laver les dents !

 

Saint Etienne Vallée Française (48330) :

 

Immense camping familial avec tout ce que cela suppose : grandes infrastructures, multiples et grands emplacements, plage en bord de rivière, bruit, barbecues, plein de gamins qui courent partout, plein de djeun’s qui dragouillent et s’embrouillent…etc. Plutôt bien ombragé avec de grands pins, mais aucune intimité. En revanche, les sanitaires sont « moyen moyen » comme elle dit.

 

Gîte d’étape :

 

Roquefixade (09300) :

 

Le Relais des Pogs, cazal du dessus. Il est situé en contrebas, à peu de distance, du village. L’accueil avait été très bon. Nous n’avons pas eu l’impression d’être dans un gîte mais dans une grande maison. C’est comme si nous avions dormi dans une chambre d’ami. Bonne cuisine, bien consistante comme il en faut pour les rando. Ce soir là, nous étions les seuls jeunes et nous avions été gâtés  (double voire triple ration !!)! Panier repas pour le lendemain.

 

Puivert (11230) :

 

Le gîte des Marionnettes. Il est situé au cœur du village dans un ancien hôtel. L’accueil est très sympathique. La chambre dans laquelle nous avons dormi, n’avait pas de charme particulier, mais elle était pratique, et largement suffisante pour une nuit en rando. En tout cas, je me souviens d’avoir passé une très bonne soirée. Il faut absolument aller visiter l’atelier du marionnettiste !!

 

Comus (11340) :

 

Quand nous y avons dormi, le gîte se trouvait dans l’ancienne école communale. Il était alors un peu délabré, mais il avait du caractère. C’était bien sympa de dormir dans une vieille salle de classe ! Il y avait plein d’info sur le mode de vie au XIX ème siècle, avant la désertification. A savoir : autant le repas était préparé, autant la vaisselle devait être faite par les hébergés. Il me semble qu’il a fermé et qu’il se trouve maintenant dans l’ancien presbytère que je ne connais pas. Je ne doute pas de son charme puisqu’il est géré par la même personne.

 

Florac (48400) :

 

Les Tables de la Fontaine : il s’agit plus exactement de chambres d’hôtes. Cette demeure est située au calme, dans la petite ville.  Les chambres sont très confortables et assez jolies. Les propriétaires, en plus de faire des chambres, tiennent un restau. Les tables sont disposées dans une salle classique (qui sert aussi de salles d’expo) et dans une cour fleurie. On y mange vraiment très très bien. Le petit déjeuner est copieux, parfait pour enchaîner sur une bonne étape de rando. Il va de soi que ces Tables de la Fontaine ne sont pas pour toutes les bourses, mais franchement cet établissement vaut vraiment le coup.

 

Saint Jean du Gard (30270) :

 

Le Pré de Modestine : il s’agit aussi de chambres d’hôtes. Très joli gîte situé à peu de distance de Saint Jean du Gard, au bord du Gardon. Il a été aménagé dans un ancien moulin. Neuf, il est très propre, très fonctionnel, très calme. Les propriétaires sont  très sympathiques même si lui a un côté un peu rugueux au premier abord. Il n’en demeure pas moins qu’il est très agréable de discuter avec eux.

 

Gîte rual :

 

Merens lès Vals (09110) :

 

Le Val bleu est un grand gîte situé à l’entrée du village de Merens d’en bas. Le rez de chaussée est spacieux, une unique grande salle faisant office de salon, salle à manger, cuisine (à 4 adultes et 2 enfants, on ne se marche pas dessus). Le haut est partagé entre 3 chambres et une salle de bains. Il est plutôt joli et rustique. Devant la maison, il y a un jardin qui serait bien sympathique (et c’est là l’inconvénient majeur de ce gîte) s’il ne se trouvait pas en contrebas de la RN20. Dans les mois d’été, le bruit incessant des voitures empruntant cet axe est assez pénible. Le soir à l’apéro, les émanations des pots d’échappement sont un brin agaçant….

 

Saint Bonnet Tronçais (03360):

 

Gîte au lieu dit le Beaumorat. Situé à flanc de coteau, à moins d’un kilomètre du centre ville, c’est une maison (type début XX ème siècle) indépendante avec une cour devant et un grand jardin derrière. Deux chambres à l’étage, grande salle de bains et donc un grand jardin pour aller planter des tentes ! Pour se rendre au village, pas besoin de passer par la route, un petit chemin y emmène.