Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 24 juin 2013 est enfin arrivé le digne successeur de l'album "The nevernding way of Or Warrior" du groupe de metal israélien Orphaned Land. L'album précédent a été un tel succès qu'il me semblait bien compliqué de rivaliser avec ce chef d’œuvre de metal progressif. Qu'en est-il?

La pochette de l'abum All Is One

La pochette de l'abum All Is One

Groupe pionnier de la vague "metal oriental", renvoyant dos à dos le "metal us" et le "metal européen", Orphaned Land enfonce le clou avec cet album. Le mélange de musique proche oriental et metal est encore plus prononcé sur cet album que sur le précédent. Pour le moment, à ma connaissance, aucun groupe n'a autant mêlé ces deux styles musicaux. Si le style metal oriental s'affirme et se développe, il me semble évident qu'All is One en sera l'une des pierres angulaires.

 

Le premier morceau éponyme de cet album illustre bien la volonté du groupe de plonger dans ses racines orientales. C'est un morceau simple très rythmé, faisant la part belle au chant clair, aux violons, aux guitares orientales. D'une certaine manière, il fait penser au titre "sapari" premier titre de l'album précédent tant il est entraînant et identifiable dès les premières mesures. C'est une sorte d'hymne au metal oriental et aux fans arabes de ce style musical. En effet, comme je l'ai dit dans des articles précédents, ce groupe israélien a de nombreux fans arabes dans des pays musulmans et il n'est pas simple pour ces derniers d'être fan de metal (la musique du diable) et de supporter un groupe de juifs israéliens...

 

A l'instar de "the neverending way of Or warrior", la volonté d'All is One est de réunir les cultures orientales et les trois religions monothéistes. C'est le sens de la pochette de cet album unifiant en un seul logo les différents symboles de ces religions. C'est également le sens de la chanson "Brother" qui est une lettre d'Isaac à Ismael, les fils d'Abraham. Dans la Bible, il est considéré que les juifs sont les enfants d'Isaac et que les musulmans sont les fils d'Ismael. Celui-ci est contraint à l'exil suite à un conflit entre sa mère (la servante d'Abraham) et l'épouse légitime de ce dernier et mère d'Isaac. On peut y voir symboliquement le point de départ du conflit entre musulmans et juifs. Dans cette lettre imaginaire Isaac dit à Ismael qu'il lui manque, s'excuse de toutes les douleurs qu'il a ressenties lors de son exil. Il lui propose de se retrouver, de se réunir et d'avoir une vie normale. Par ce texte, ce groupe tend la main aux enfants d'Ismael et leur fait une déclaration "d'amour". Cela peut paraître utopiste mais c'est également un geste politiquement fort dans un contexte de guerre et de haine. Bref, Orphaned Land est bien plus qu'un groupe de musique.

 

 

Je ne sais pas si leur message sera entendu et se répandra, mais ce groupe a déjà reçu un prix de la paix en Turquie. Son label œuvre par le biais d'une pétition à l'obtention d'une nomination au prix nobel de la paix.....

 

Si le but de tous les albums d'Orphaned Land est le même, la méthode utilisée diffère de l'album précédent. En effet, alors qu'Or Warrior était un concept album racontant une longue histoire, avec de longs titres atteignant parfois huit minutes, All Is One est bien plus direct. Chaque titre est indépendant des autres. Les titres sont, en outre, bien plus courts. Seuls deux dépassent les cinq minutes. Ils sont donc taillés pour un maximum d'efficacité.

 

Au delà même des apports de la musique orientale, All Is One se distingue également de son grand frère par un côté metal moins présent. De ce fait, dans cet album il n'y a plus  de morceaux vraiment rentre dedans. Au niveau du chant, les passages en growl sont très peu nombreux alors que le chant clair est bien plus développé. Il est à noter, d'ailleurs, que le chant clair de Kobi Fahri s'est très clairement amélioré. Je suis même très surpris de la hauteur des notes qu'il peut parfois atteindre comme sur le titre "Fail" par exemple. Cette chanson est la plus sombre de cet album et elle contient une colère froide et assez implacable. Il est assez étonnant de la retrouver sur cet album car musicalement elle aurait toute sa place sur l'album OrWarrior ou Mabool!

Le groupe Orphaned Land au complet

Le groupe Orphaned Land au complet

Les chansons de cet album ont principalement trait au monde proche oriental. L'une d'elles, cependant, parle de nous en tant qu'européen. Il s'agit du titre "Let the thruce be known". Cette chanson parle de noël 1914 et des fraternisations/ trêves qui ont eu lieu entre soldats français/anglais et allemands sur différents champs de bataille. Ces soldats, le temps d'une nuit, se sont retrouvés entre eux et ont fêté ensemble noël. Ces fraternisations ont bien entendu été écourtées par les officiers des deux camps et la tuerie reprit de plus belle.....

Yossi Sassi, Kobi Fahri, Uri Zilha en live

Yossi Sassi, Kobi Fahri, Uri Zilha en live

Je pourrai parler de ce groupe pendant des heures, mais je ne souhaite pas vous lasser. Par conséquent, je ne saurai que trop vous encourager à jeter une oreille à cet album très riche musicalement et émotionnellement.

 

Pour répondre à la question que j'ai posé au début de cet article, je dirais qu'All is One ne rivalise pas avec son prédécesseur car les morceaux de cet album étaient ciselés, très construits, compliqués. All is one est beaucoup plus simple, beaucoup plus direct. Si Or warrior était une vraie pièce d’orfèvrerie, All Is One est musicalement bien plus riche avec tout cet apport de musique oriental. Il s'agit donc de deux albums très différents se complétant à merveille, possédant chacun des avantages que n'a pas l'autre. All Is One a également une tension dramatique que l'on ne ressentait pas autant sur Or Warrior. La force d'Orphaned Land est de ne jamais sombrer dans la noirceur, le désespoir mais, bien au contraire, de rester positif et empli d'espoir.

Tag(s) : #Zique, #orphaned land