Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous sommes donc partis le samedi 25 mai 2013. J'imagine qu'ici comme dans toute la France il faisait le même temps: nuages gris, pluie, température fraîche. Un temps de la Toussaint quoi. J'étais persuadé que nous aurions à peu près le même temps en Irlande. Après avoir quitté la France, en survolant l'Angleterre (comble de l'ironie, non?) le temps semble se découvrir. On aperçoit de nos hublots les champs, les petites villes...etc En sortant de l'aéroport de Dublin, nous constatons avec joie que le temps s'est maintenu. Il y a un vent frais, mais il y a un truc de fou et rare: DU SOLEIL!! Pendant tout notre séjour, hormis une demi journée mitigée et une journée de bruine, il a fait beau et la température n'a fait qu'augmenter au fur et à mesure.

A l'aéroport, nous prenons le bus 747 (oui, j'ai bien dit bus, pas avion!!) pour nous rendre dans le centre de la capitale irlandaise. Nous nous rendons tout d'abord à notre "hôtel". Nous sommes restés dans le même établissement pendant ces quelques jours. Nous avons choisi le Mount Eccles Court Hostel, situé dans la North Great Georges Street, au numéro 42.

Comme le "s" à hostel le précise, il ne s'agit pas d'un hôtel. Je vous vois déjà froncer les sourcils devant cette phrase, mais, en Irlande, hostel et hotel sont différents. Les hostels sont des auberges de jeunesse et les hotels, ben, des des hôtels quoi.

Nous avions réservé longtemps à l'avance car non seulement cette auberge est bien située, dans une petite rue très proche du centre ville, et aussi pour éviter de se retrouver dans des dortoirs. D'ailleurs, nous avons réservé les deux seules chambres doubles. Bon, par chambre double, il faut comprendre que nous avons eu en fait des apparts (dont l'un avec mezzanine!). Le prix n'était franchement pas trop cher et en plus, ces chambres nous permettaient d'être autonomes pour les p'tits dej, repas....etc Bref, une bonne adresse à mon sens.

Dublin, le cadre
Dublin, le cadre

Perso, c'est le genre d'établissement que j'aime bien: dans un joli immeuble en briques, pas trop cher, qui a vécu, confortable, avec un personnel détendu. J'ai pu constater que des joints d'étanchéité pouvaient prendre des couleurs bleues et vertes assez incroyables!!

Nous sommes restés ces quelques jours dans le centre de Dublin. Nous ne sommes pas allés dans les quartiers périphériques (que j'avais plus visité lors de mon premier séjour là bas, il y a longtemps maintenant!). Notre souci principal (surtout au début) a été la traversée des rues.

 

 

Dublin, le cadre

En fait, la conduite à gauche nous a un peu déboussolé, il nous a fallu réapprendre à regarder dans les bonnes directions. Cependant, si on reste à attendre que le petit bonhomme passe au vert, on attend parfois longtemps, trèèèèèèèès longtemps et ça, la miss et moi, ça a le don de nous gonfler rapidement. Assez bizarrement, assez souvent, tout le monde (piétons et automobilistes) est à l'arrêt à attendre....Les piétons ont les yeux fixés sur les chronomètres installés sur d'assez nombreux feux et indiquant le décompte des secondes avant de pouvoir traverser.

Au début, un peu perdu, malgré les indications au sol (look left, look right), nous avons attendu patiemment la sonnerie brève et autoritaire accompagnant le petit bonhomme vert pour traverser. Assez vite, nos habitudes de Parisien(nes)s ont repris le dessus et nous avons traversé un peu à l'arrach' (ce qui a un peu effrayé N&N je pense!!). Somme toute, nous nous sommes adaptés aux habitudes dublinoises puisque nous n'étions, de loin, pas les seuls à ne pas attendre les p'tits bonhommes verts.

En dehors de ces petits inconvénients, il est très agréable de se promener dans Dublin. Il n'y a pas de grands immeubles écrasant tout. Les rues sont propres (en même temps, nous n'avons pas quasiment pas vu de chiens, ceci explique peut être cela). Les gens (même tout bourrés) font attention à ne pas se bousculer dans les rues (petit détail très important pour moi puisque là où j'habite ce n'est pas le cas, bien au contraire). La miss et moi, nous nous y sommes sentis de suite à l'aise. Pas à un seul instant, on a éprouvé le moindre sentiment d'insécurité même si on a croisé de la viande saoule plus d'une fois.

A ce propos, la miss m'a fait une remarque intéressante. A la différence de la France, de nombreuses femmes (seules ou en groupes mais sans gars) portent des (mini) jupes et/ou décolletés, de jour comme de nuit, sans se faire emmerder. Selon elle, c'est signe que ces femmes se sentent en sécurité dans cette ville et qu'elles ne se font pas emmerder même dans les coins très fréquentés comme le Temple Bar. Encore un bon point pour cette ville!

 

 

Dublin, le cadre

En parlant du Temple Bar, ce quartier est certes très touristique, mais quand même sympa. Nous l'avons traversé plus d'une fois et même si nous n'avons bu des coups ailleurs que là, nous sommes allés principalement boire nos pintes dans le pub" the temple bar". Grand, très grand établissement proposant un choix de bières et de whiskey assez important.

Le 25 mai 2013 se déroulait dans l'après midi la finale de la Celtic League opposant le Leinster à l'Ulster. Comme nous avions déjà pas mal vadrouillé, nous sommes rentrés dans un pub pour boire nos premières pintes et regarder la fin du match. C'était assez sympa d'être les seuls non irlandais du pub!  A la différence de la France, lors de ce genre de retransmission ça râle, ça peste, ça gueule. Dans ce pub, étonnement, c'était tout le contraire. Les gens étaient calmes, respectueux....Cette attitude qui a surpris mon côté latin s'est confirmée dans tous les pubs dans lesquels des matchs étaient retransmis.

J'ai trouvé très sympa de constater que dans tous les pubs se côtoient aussi bien des personnes âgées que des personnes jeunes. Cette culture du pub se maintient alors qu'en France, la sociabilité des cafés disparaît.

 

Dublin, le cadre
Dublin, le cadre

Le dimanche, en revanche, Dublin est très calme. Nous avons laissé N&N dormir et nous sommes allés nous promener dans ces rues vides. La vie reprend vers midi et dans l'après midi, presque tout est ouvert.

En fin d'après midi, nous nous sommes posés dans un parc dans l'enceinte du Trinity College. Là, nous avons assisté à une partie de ce jeu aux règles incompréhensibles: le cricket.

Dublin, le cadre
Dublin, le cadre
Dublin, le cadre
Dublin, le cadre

Nous avons bu des coups mais nous avons aussi mangé. Perso, je n'avale quasi jamais de poisson, aller en Irlande a été une bonne occasion de s'y mettre et je dois dire que j'ai même aimé.

Dans la gastronomie "de base", je n'avais jamais essayé le fish'n chips. C'est maintenant chose faite et c'est assez sympa même si le meilleur que j'ai mangé n'était pas à Dublin mais à Donegal. Plat simple, roboratif et le vinaigre sur les frites c'est cool!!

Un restaurant nous a particulièrement plus. Il s'agit du Gallagher's Boxty House. Ce restaurant propose de la bonne gastronomie irlandaise. J'ai fortement apprécié leurs différents stew (ragoût quoi). Leur murphy's beef stew (du boeuf mariné dans de la murphy, servi avec du thym) est super bon avec une viande tendre, tout comme leur spicy dublin coddle et leur saumon servi avec une sauce au gingembre et au miel. On y a goûté aussi un crumble aux pommes et au basilic dont la pâte avait été faite avec du beurre salé. C'est surprenant et très bon en fait. Le cadre est en plus très joli et les serveurs auxquels nous avons eu à faire plaisantent beaucoup!

Globalement, dans les différents restaurants que nous avons testé, les proportions sont toujours généreuses, voire très généreuses! A tel point que l'irish traditionnal breakfast a été un très bon plat de midi!

Bref, je pourrai continuer longtemps à vanter les qualités du cadre de cette ville où il doit faire bon vivre.... Je n'ai même pas parlé du St Stephen Green, ce grand parc situé au bout de la Grafton street. Situé à peu de distance du Trinity College, il est fréquenté par ses étudiants. Ici aussi de nombreuses pelouses sont autorisées au public et elles sont en très bon état. Faudra m'expliquer pourquoi en France, elles ne le sont pas ou que peu et pourquoi celles qui le sont, sont en mauvais état......

Dublin, le cadre
Dublin, le cadre

Le prochain article portera sur le côté culturel de cette ville, musées, églises...etc

Tag(s) : #Irlande, #Dublin