Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je reprends la série d'articles sur notre voyage en Irlande...Oui, je sais beaucoup de bières d'eau a coulé depuis début juin, mais voilà quoi entre les déplacements du boulot, les festivals, les vacances et puis la flemme aussi (faut le dire), ce n'est pas toujours facile de prendre du temps pour écrire.

 

A Dublin, nous avons visité quelques musées (National Musuem of Ireland, National Galery of Ireland, le Trinity College), vu quelques églises mais, nous n'y sommes pas entrés car elles sont payantes et chères.....Ca n'ôte rien à leur charme mais, il y a comme un blocage culturel chez moi à devoir payer pour entrer dans un édifice religieux.....

 

Les églises Christchurch et St Patrick
Les églises Christchurch et St Patrick
Les églises Christchurch et St Patrick
Les églises Christchurch et St Patrick

Les églises Christchurch et St Patrick

Le National Museum of Ireland est celui qui m' a le plus plu. Avec la miss nous y sommes même allés deux fois pour le visiter en entier! C'est un musée d'archéologie et d'histoire retraçant l'histoire de l'Irlande depuis l'époque préhistorique jusqu'au Moyen Age. Les propos sont illustrés par quelques millions d'artefacts issus de fouilles plus ou moins anciennes, plus ou moins récentes sur le sol irlandais.

 

Je pensai que l'accent allait être mis sur les Celtes (puisque tout est désigné celte là bas) mais non et heureusement pour moi (le fantasme celte a parfois tendance à m'énerver). Finalement, cette période de l'Age du Fer est peu traitée et ils ont nettement plus insisté sur les périodes précédentes (néolithique mais surtout Age du Bronze) et sur l'époque médiévale. A ce propos, l'histoire de la fondation de Dublin et du rôle des Vikings est intéressante. Les vitrines donnent parfois trop dans le spectaculaire avec bon nombre d'armes, de crânes éclatés à coups de haches....Il y a, toutefois, bon nombre d'objets de la vie quotidienne (chaussures, besaces, peignes....), des maquettes. Les salles dévolues au haut Moyen Age ("l'âge d'or irlandais") sont pour le moins incomparables. Les objets sont magnifiques qu'il s'agisse de fibules, reliquaires, calices ou de crosses d'évêque. Au travers de cet artisanat on sent bien à la fois les influences celtes et chrétiennes.

 

Une partie de ce musée, consacré aux bogmen, est la plus impressionnante. Les bogmen, on en a tous vu, désignent les cadavres retrouvés dans les marais tourbeux qui ne se sont pas décomposés. Les cadavres sont presque intégralement conservés. Leurs peaux ont pris une teinte brune foncée, les ongles sont conservés comme leurs chevelures qui ont pris une couleur rousse.

 

Ces bogmen sont des hommes (comme ceux d'Oldcroghan et de Cloycavan) faisant partie de l'élite de l'Age du fer qui ont été tués (sacrifiés et torturés) volontairement. Ce statut particulièrement élevé a été démontré grâce aux objets découverts auprès d'eux mais aussi par un bon état de santé, une apparence très soignée: ongles soignés et manucurés (incompatible avec un quelconque travail manuel), des traces de gel (fait à partir de résine de pins poussant en Espagne et dans le sud de la France) ont même été retrouvés dans leurs cheveux! S'agit il de sacrifices à des dieux/déesses, d'otages royaux sacrifiés, il n'y a toujours pas de réponses à ces questions! En archéologie on est en contact avec les civilisations passées par le biais de leur culture matérielle mais là on est directement confronté à ces hommes et femmes. On est face à eux. 2500 ans n'ont pas réussi à les faire disparaître

 

Dublin, ce que l'on a vu
Dublin, ce que l'on a vu

La national gallery n'est vraiment pas le plus grand musée de peinture d'Europe, mais elle est quand même bien intéressante car il y a bon nombre de peintres irlandais et écossais qui étaient inconnus de nous. Sont exposées aussi quelques toiles de peintres majeurs (Ruysdael....etc).

 

Le Trinity College est la plus ancienne université d'Irlande. Elle se compose d'un ensemble de bâtiments dans le centre de la ville et de parcs. Avec la miss, on n'a pas pu s'empêcher de penser à nos années fac. Nous nous sommes dits que là on aurait été bien tant le cadre du Trinity College est plaisant....Cette nostalgie s'est vite estompée quand on a compris qu'en fait, maintenant, ces bâtiments sont ceux de l'administration....

 

 

Dublin, ce que l'on a vu
Dublin, ce que l'on a vu
Dublin, ce que l'on a vu
Dublin, ce que l'on a vu

A l'intérieur de ce Trinity College se trouve une ancienne bibliothèque abritant le fameux Livre de Kells. Nous avons du nous y prendre à deux fois pour aller le visiter car ce livre attire beaucoup de monde et la perspective de faire au moins une heure de queue nous a franchement dissuadé. Nous y sommes retournés le lendemain bien plus tôt et nous n'avons guère eu à attendre!

 

Le livre de Kells, en faisant très bref, est un manuscrit écrit et enluminé par des moines (a priori au nombre de 4) au début du IXe s. Il est considéré par certains comme étant LE plus beau manuscrit enluminé de l'Europe occidental. Il est écrit en latin, contient les quatre Evangiles et la vie de Jésus.

 

Il semblerait que sa rédaction ait débuté en 800 dans un monastère situé sur l'île d'Iona au large de la côte occidentale de l'Ecosse. Sur cette île se trouvait la plus grande abbaye de la communauté fondée par St Colomban (Colum Cille, l'évangélisateur de l'Irlande). Celle-ci ayant été dévasté par les Vikings en 806, la communauté religieuse fonde un nouveau monastère à Kells dans le comté de Meath, à 60 km au nord ouest de Dublin. La rédaction du livre y aurait été achevé. J'emploie volontairement le conditionnel car la durée et les lieux de la rédaction sont toujours objet de débat entre spécialistes du sujet.

 

Ce manuscrit a été conservé pendant tout le Moyen Age à Kells, malgré un vol au début du XIe s qui le dépouilla de tout son or. Il est transféré à Dublin, au Trinity College au XVIIe s, vers 1653. Il y est toujours. Le rez de chaussée et le premier étage de cette bibliothèque ont été transformé pour lui en salle d'exposition.

 

 

Dublin, ce que l'on a vu
Dublin, ce que l'on a vu
Dublin, ce que l'on a vu

La première partie de cette expo est vraiment très intéressante. Elle est consacrée à l'histoire du livre mais surtout à sa création. Tous les thèmes sont abordés: création du vélin, les encres utilisées, les plumes, l'écriture, les symboles, le nombre de personnes l'ayant écrit, les influences chrétiennes, pictes, celtes, byzantines...etc Toute cette première partie est vraiment bien foutue, très documentée.

 

La deuxième partie est, en revanche, très mal conçue, et très décevante. En haut d'une volée de marches se trouve une petite salle dont l'entrée est gardée par un gardien. il se charge de faire entrer le public petit groupe par petit groupe. Chaque groupe dispose de deux minutes pour voir ce livre exposé dans quatre petites vitrines collées les unes contre les autres. Le public est censé tourner autour de ces vitrines et laisser sa place aux autres pour que tout le monde puisse le voir...sauf que comme de bien entendu ça ne se passe pas comme ça...Perso, je n'ai même pas eu le temps de le voir (comme N&N d'ailleurs) qu'un autre groupe entrait dans la salle....Bref, ça m'a frustré et énervé.....

 

Bon, comme vous le voyez, il y a quand même de quoi faire à Dublin. J'ajouterais volontiers à ces visites deux autres musées (que j'avais vus lors d'un séjour il y a bien longtemps maintenant). Ils sont consacrés à l'histoire de la révolution irlandaise de 1916. Il s'agit de la prison de Kilmainham et le Dublin Civic Museum.

 

 

Tag(s) : #irlande, #Dublin, #musée