Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je vous avais brièvement parlé de ce site lors d'un précédent article consacré à notre voyage en Italie, au mois de mai dernier. Quelques mois plus tard, quelques lectures après, il est temps de rédiger un article sur ce site.

 

Villa des Quintili

 

Situation et localisation:

 

Cette villa se situe à  8 km du centre de Rome, dans les "collini albani".   Dans ces collines, l'apparence de la campagne traditionnelle romaine s'est maintenue. Cet espace se caractérise par de vastes praires, des  pâturages entre lesquels se trouvent des forêts composées de chênes, tilleuls, érables et de la végétation constituant le maquis méditerranéen (oliviers, houx, liège.....etc).


Plus précisément, la villa se trouve dans une plaine dont le point "culminant"  s'élève à 80 mètres au dessus de la mer, sur une formation volcanique appelée Capo di Bove. Cette plaine est flanquée à l'est par une falaise, au pied de laquelle coule la rivière "Statuario", et à l'ouest par de vastes retenues naturelles d'eau. Le coeur de la villa a été édifiée au sommet de cette falaise alors que les autres constructions ont été construites sur ses escarpements (comme on peut le voir sur la première photo). 

 

La villa a été érigée le long de la Via Appia Antica et, actuellement, elle est circonscrite entre cette dernière et la Via Appia Nuova. L'importance de cet axe ancien n'est plus à décrire: route commerciale et militaire qui pénètre dans le sud de l'Italie, région qui a été rapidement conquise par  Rome. Dans l'environnement immédiat de cette villa se trouvent un certain nombre d'autres villa et de nombreux monuments funéraires encadrant la Via Appia. En outre, la légende situe la bataille entre les Horaces et les Curiaces sur l'emplacement de la villa, mais bien antérieurement à elle.

 

Via-appia.JPG

 

Les propriétaires:

 

Grâce à la découverte, lors de fouilles menées en  1828,  d'une conduite d'eau sur laquelle était gravée le nom des propriétaires de la villa, nous savons qu'elle appartenait à Sestus Quintilus Condianus et à Sestus Quintilius Valerius Maximus. Ces frères sont connus dans les sources anciennes pour leur noblesse, leur culture, leurs prouesses militaires et leur amour fraternel (au point qu'ils ont toujours vécu ensemble jusqu'à leur mort).Ils sont connus pour avoir également écrit un traité d'agronomie.

 

Au cours de leurs carrières, il apparaît qu'ils ont été consuls en 151 ap JC et ont assumé d'importantes fonctions administratives en Grèce et en Asie.

 

L'histoire de la famille des Quintili se déroule sous les règnes des empereurs d'Antonin le Pieux (qui avait les deux frères en haute estime), Marc Aurèle (qui avait d'eux la meme opinion que son prédecesseur) et de Commode (qui  lorgnait sur leur résidence). En effet, l'empereur mit à mort les deux frères et un de leur fils entre 182 et 183 ap JC en les accusant d'avoir pris part à un complot dont la soeur de l'empereur (Lucilla) en aurait été l'instigatrice. D'après les historiens actuels, il semblerait que les deux frangins soient totalement étrangers à cette traitrise. Il n'en demeure pas moins que Commode prit possession de cette villa comme il le fit avec toutes les proproétés de ceux qu'il fit assassiner. Elle devint même sa résidence préférée grâce à sa situation loin de la Ville, dans une plaine fertile, riche en eau. Par la suite, cette villa resta dans le giron impérial jusqu'au règne de Gordien III (238-244 ap JC).

 

Commode en Hercule

 

Villa-des-Quintili6.JPG

 

La villa:

 

Cette résidence est composée de plusieurs zones:

 

D'une zone résidentielle formée d'un espace public et d'un espace privé (A et B sur le plan)

De quartiers de service (C)

De bains (D, L, E)

D'une zone surnommée "Théâtre Maritime" (F)

De citernes (G)

D'un aqueduc 

D'un nymphée (H)

 

Plan-villa-des-quintili.jpg

 

Plan-general-de-la-villa-des-Quintili.jpg

 

Il serait bien trop long et laborieux de décrire par le menu détail cette villa. Néanmoins, il faut savoir que la partie originelle (donc la plus ancienne) de cette villa se trouve dans la partie résidentielle. Elle a été dateé de la première moitié du 2 ème siècle ap JC grâce à des estampilles découvertes sur certaines briques. Elles indiquaient le nom du "chef" d'un atelier impérial de briques. Cet homme, connu par ailleurs, vivait à la fin du règne d'Hadrien et au début de celui d'Antonin le Pieux, donc vers138-140 ap JC.

 

Villa des Quintili1

 

La zone résidentielle est composée d'une grande cour, fonctionnant comme un forum. Elle dessert un ensemble d'équipements (fontaine, bains, citernes) et des pièces privées : des chambres  (richement décorées grâce à des sols pavés de motifs à  forme géométrique ou floraux. Ils sont composés de marbre provenant de Grèce, d'Asie mineure, d'Afrique), des cuisines....Les parties privées sont organisées de manière à avoir une vue panoramique vers l'ancienne via latina (aujourd'hui via appia nuova) et donc vers la campagne. Cette vue panoramique a été conçue comme un aménagement final, surplombant un jardin privé. Cet aménagement daterait de la fin du 2 ème siècle et serait certainement l'oeuvre de Commode. L'aménagement de ces espaces à l'époque de Commode semble avoir été majestueux: profusion de marbres rares, nombreuses mosaïques, nombreuses statues et colonnes placées dans un unique but ostentatoire.

 

Dans les bains, la zone la mieux conservée est le frigidarium. Cela est du à l'effondrement de la voûte qui a rendu la tâche quasi impossible aux chasseurs de trésor. Ainsi, des statues de Bacchus, d'Arianne, un relief représentant une scène dionysiaque y ont été retrouvées. Le pavement est composé des variétés des  marbres les plus utilisés au 2eme siècle ap JC: cippolino (ce marbre gris est d'origine grecque), mamrmor numidicum (marbre de jaune à rose originaire d'Afrique du nord), marmor luculleum (marbre noir avec des veines blanchâtres provenant de Turquie), granite d'Egypte, Tasio (marbre blanc lumineux dont les carrières se trouvaient sur l'île de Thasos), marbre de Carrare (marbre très commun provenant de Toscane).

 

Villa des Quintili

 

Villa-des-Quintili

 

Dans le caldarium, la pièce chaude, le sol est une mosaïque composée de tessons de couleur bleu foncé, bleu clair, vert marin. Le mur sud de cette salle est percé de grandes arches faisant face à la vallée. Ces baies étaient fermées par de grandes vitres en verre fixées dans une grille de métal. De cette manière, le soleil tapait en plein dans ces baies qui chauffaient l'atmosphère (en plus du système de chauffage par hypocauste). Cette partie de la villa a été maintes fois rénovée entre la fin du 2ème siècle ap JC et du début du 3ème.

 

Villa-des-Quintili

 

Villa-des-Quintili3.JPG

 

Le théâtre dit maritime tire son nom d'une structure de forme analogue découverte dans la villa d'Hadrien, sauf qu'ici il ne s'agit pas d'un théâtre. Les archéologues italiens ont développé plusieurs hypothèses. Il pourrait s'agir soit d'un petit jardin ornemental, soit, comme sa forme elliptique le suggère, du lieu dans lequel l'empereur Commode assistait à des combats privés de gladiateurs. Il semblerait que cet empereur en raffolait et il était particulièrement friand des combats opposant des hommes à des animaux. Même s'il n'y a aucune preuve archéologique permettant de valider cette hypothèse, il n'en reste pas moins que cette construction a été édifiée non pas à l'époque des Quintili, mais bien sous le règne de Commode.

 

La zone principale du nymphée construit le long de la via appia est un exèdre. Il est constitué de  galeries, de jets d'eau, de statues, d'embellissements architecturaux. Il a été en partie rénové au XX ème siècle.

 

Villa des Quintili

 

Villa-des-Quintili11.JPG

 

Des découvertes:

 

Ici aussi, je ne vais pas décrire chacune des découvertes mais juste renseigner celles qui me semblent les plus intéressantes.Les statues découvertes sont pour la plupart des représentations de divinités orientales: Artémis d'Ephèse, Cybèle, Astarte, des prêtresses d'Isis, des porteurs de torches du culte de Mithra. Cependant un certain nombre de représentations de divinités classiques a également été retrouvé: Hercule, Esculape, Hygie.

 

Parmi toutes ces divinités, une se distingue des autres: il s'agit d'une statue de "Zeus Bronton".  Cette déité est une association entre Zeus et une divinité locale d'Asie mineure, de Phrygie. Il est associé à l'agriculture, à la protection des récoltes et du bétail. il est donc adoré par les paysans et les bergers. En dehors de son territoire originel et donc de la villa des Quintili, il ne semble pas que cette déité ait été adorée ailleurs.  En conséquence, certains pensent que des immigrants provenant de Phrygie sont entrés au service des frères Quintili, en apportant avec eux leur divinité.

 

Il a été également été possible de déterminer la présence de chrétiens au service des Quintili par la découverte d'un fragment d'albâtre sur lequel un chrisme était gravé.

 

Toutes ces personnes étaient au service des Quintili non pas uniquement pour l'entretien des bâtiments mais surtout parce qu'une villa avant d'être une habitation luxueuse est une exploitation agricole , raison pour laquelle les frères Quintili ont écrit un traité d'agronomie. La gigantesque pars urbana de cette villa altère notre vision. La pars rustica devait être bien plus étendue, mais n'a pas laissé de traces monumentales. Il en va de même pour les humbles.

 

Villa des Quintili8

 

Villa-des-Quintili9.JPG

 

Source: "Via Appia, the villa of the Quintili" editions Electa, 2000, 96 p.

Tag(s) : #Italie