Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avec la fin de ce week end s'achève la cinquième édition du tattooartfest qui s'est tenu du vendredi 16 au dimanche 18 septembre 2011 à l'académie Fratellini à Saint Denis. Recevoir quelques uns des meilleurs tatoueurs dans le centre international des arts du spectacle a été tout bonnement une très bonne idée. Tant le contenu que le contenant méritait d'être vu.

 

http://1.bp.blogspot.com/-T9SB7syEmrw/Th4NR7dBuFI/AAAAAAAACts/YgV_2-t5JdQ/s1600/Tattoo%2Bart%2Bfest%2B2011.jpg

 

http://www.academie-fratellini.com/photo.php?id=6&langue=1&width=249&width=270&width=270&width=270&width=270

source: http://www.academie-fratellini.com/

 

 

Les stands des différents tatoueurs se répartissaient entre ce premier bâtiment rectangulaire et le chapiteau. Si le premier bâtiment n'a rien de spectaculaire, il en est tout autrement du magnifique chapiteau tout en bois! Il est vraiment beau. Les éclairages et la semi pénombre sont autant d'atouts pour créer une ambiance intimiste.

 

Tattoartfest-2.jpg

 

Tattoartfest.jpg

 

Tattoartfest-1.jpg

 

 

J'apprécie ce genre de salon car il permet non seulement de voir des connaissances passer sous le dermographe des tatoueurs les plus réputés, d'entrer en contact avec certains d'entre eux, d'approcher d'autres tatoueurs venant des 4 coins de la planète, mais aussi de rencontrer du monde  et surtout  de voir les différentes étapes d'un tatouage.

 

S'il y a quelques manières de faire différentes d'un tatoueur à un autre, tout commence par un dessin. Le point de départ est le même.

 

Tattoartfest-3.jpg

 

Tattoartfest-6.jpg

 

Lorsque le dessin est finalisé ou lorsque l'idée générale est cernée, soit les tatoueurs le décalquent directement sur la peau soit le dessin est affiné en le crayonnant directement sur la peau. Je préfère nettement cette dernière manière de faire, car le tattoo épouse vraiement les courbes du corps.

 

Tattoartfest-4.jpg

 

Tattoartfest-5.jpg

 

Tattoartfest-7.jpg

 

Tattoartfest-8.jpg

 

Le dessin fixé sur la peau, il ne reste plus qu'à le tatouer. Le bruit sourd des dermographes sous le chapiteau donnait l'impression d'être dans une ruche bourdonnante, ronronnante. Le temps passé à se faire piquer varie grandement entre la taille de la pièce (un dos complet peut demander jusqu'à 50h de travail) et la rapidité du tatoueur.

 

Tattoartfest-10.jpg

 

Tattoartfest-9.jpg

 

Tattoartfest-12.jpg

 

Tattoartfest-11.jpg

 

Tattoartfest-14.jpg

 

Tattoartfest-13.jpg

 

Tattoartfest-15.jpg

 

VSCN5574.JPG

 

Lorsque l'on parle de douleur, c'est un sujet tout relatif tant il y a de nombreux paramètres à prendre en compte: emplacement du tattoo, douceur ou non du tatoueur, résistance à la douleur du tatoué. Hormis le fait que les femmes sont généralement beaucoup plus résistantes à la douleur que les hommes, les mimiques et les attitudes varient énormément. Certain(e)s donnent l'impression de dormir alors qu'à voir les visages déformés par la douleur d'autres, on pourrait croire qu'il y a amputation. Malgré tout, la douleur est supportable, pas forcément agréable, mais supportable.

 

 

Tattoartfest-18.jpg

 

Tattoartfest-16.jpg

 

Tattoartfest-17.jpg

 

Dans ce lieu magique, les journées ont été agrémentées de petits spectacles bien agréables: effeuillage burlesque, poll dance, démonstration de sport de combat, magicien, avaleur de sabres....etc On a même vu Lucienne du "Petit Journal" faire un reportage le samedi!! J'imagine qu'on le verra lundi ou mardi!

 


Tag(s) : #éveil, #tattoo