Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après une bonne nuit de repos et un petit déjeuner copieux, nous quittons le gîte des Marionnettes pour aller jusqu'à Espezel, étape de 17 kilomètres.

Etape 2: Puivert Espezel

Le chemin traverse la campagne audoise et nous emmène vers les montagnes. Les orages de la veille ont détrempé les sentiers. Nous avançons dans un paysage de champs tout juste fauchés, de jachères fleuries, de quelques bois. De nombreuses haies emplies d'arbustes en fleur dans lesquelles les oiseaux s'égaient bouchent parfois la vue sur le château de Puivert.





A mon grand bonheur, de nombreux nuages cachent le soleil!!

Le chemin s'élève lentement mais sûrement vers l'Escale.  Cet hameau a été entièrement détruit par les nazis pendant la seconde guerre mondiale en représailles de l'aide fournie par les habitants aux résistants.

La longue montée de l'Escale s'effectue sans difficulté majeure. Le chemin serpente dans une forêt de charmes, hêtres, bouleaux et résineux. Nous atteignons les contreforts du plateau de Sault.

Nous profitons d'une vaste clairière, du ciel légèrement couvert pour faire une pause. Fidèle à mon habitude, je me régale encore et toujours de saucisson!!

Après une petite sieste dans les fleurs et les bourdonnements des insectes, nous reprenons notre marche. Nous finissons par pénétrer en haut du plateau de Sault. Plateau qui "culmine" à 900 mètres d'altitude. Là les nuages ont fait place nette au soleil et il fait chaud. Tout ce plateau, mis à part quelques jachères, est voué à la céréaliculture. Il n'y a donc, par conséquent, aucun arbre. ..Il nous reste alors 4 kilomètres à marcher pour atteindre Espezel. Ca sue!!



Chemin faisant, nous apercevons devant nous le groupe de 8 personnes avec qui nous avions, la veille, partagé le repas du soir. Je dois avouer que ce n'est pas sans fierté que nous constatons malgré nos sacs de 11 kgs et 15 kgs que nous sommes capables de rattraper et dépasser un groupe parti une heure avant nous et marchant uniquement avec le nécessaire de la journée!! Sylvain, l'un des ado, nous gratifiera d'un " c'est po trop du juste, je pensai qu'on avait tracé"quand nous les dépassons après avoir bien sûr discuté avec eux!! Nous terminons cette étape en companie de Barthélémy; le plus grand des ado, un gars bien sympathique.

Nous arrivons enfin à Espezel, village de 200 habitants. Nous avions à l'origine prévu de dormir au camping, mais l'envie d'un bon lit nous fit pousser la porte du seul et unique hôtel à 8 chambres du village. Alors que le relai pouvant contenir 60 personnes était plein à craquer, l'hôtel était vide!! Au diable l'avarice, ce soir la  nous avons dormi dans un lit bien confortable!!

Après une courte sieste, nous nous promenons dans le village. Nos cuisses sont "un peu" lourdes et nous profitons du banc se trouvant dans l'ombre de l'église pour méditer sur notre triste sort!!



Le soir venu, nous retournons à notre hôtel qui fait aussi office de restaurant "logis de France". Nous sommes là aussi les seuls! Nous avons donc à notre disposition un cuisinier et une serveuse! Au menu: crudités, jambons de pays, mouton en sauce avec des haricots blancs, fromage et un excellent dessert à base de pêche, gelée de pêche et confiture de lait. Le tout étant arrosé bien sûr par un rouge des Corbières.

Nous avons bien dormi
Tag(s) : #Vadrouilles en pays cathare