Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici une balade partant d'un tout petit village de  la vallée du Vicdessos pour aboutir à Saurat, autre charmant village. Le principal intérêt de cette rando est de parcourir de jolies zones agropastorales et de découvrir un village typique de l'Ariège.
Le col de Lastris:
08.2006.8b.jpg

Difficulté:

Cette rando ne présente pas de difficultés majeures à partir du moment où on peut marcher environ 15 km, et enchaîner 800 m de dénivelés positifs en 2 fois. Il faut compter environ 6 heures de marche (temps de pause compris).

Itinéraire:

Le point de départ est le tout petit village de Lapège situé dans le canton de Tarascon sur Ariège, au sud de cette ville, dans la vallée du Vicdessos. 30 habitants y sont recensés en 2006 alors qu'en 1896, il y en avait 382. Il est situé à 960 m d'altitude.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/3/38/Lapege.JPG/800px-Lapege.JPGsource: http://fr.wikipedia.org/wiki/Lap%C3%A8ge

C'est un village difficile d'accès. La départementale D.608 qui dessert ce village monte par lacets très pentus . Je n'aimerais pas croiser une autre voiture sur cette toute petite route...Celle ci ne va d'ailleurs pas plus loin que ce village.

Cette situation difficile, cet isolement vaut à Lapège de ne pas avoir beaucoup évolué. C'est un très beau village dont certaines rues sont encore pavées. Il a gardé le charme des traditions villageoises d'antan. Les travaux des champs sont encore effectués à la main.
Il est vraiment nécessaire de prendre le temps de flâner dans ces rues (d'autant plus que le village est tout petit). En revanche sur la carte IGN, il y a une mention de dolmen, il s'agit en fait d'une roche naturelle.

http://auzatvicdessos.free.fr/Images/LAPEGE01.JPG

http://auzatvicdessos.free.fr/Images/LAPEGE04.JPGsource: http://auzatvicdessos.free.fr/LAPEGE.HTM

Afin de se rendre à Saurat, il faut suivre le sentier de randonnée: Le tour des Trois Seigneurs. La première étape consiste à atteindre le col de Lastris(1427 m). En quittant Lapège, on évolue sur des entiers bordés d'arbres, le long de près. Témoignant de la désertification de cet espace rural, ce calvaire réalisé en 1817, se trouve isolé seul d'un chemin.


08.2006.7b.jpg

Arrivé sous le sommet de Médiès, à 1226 m d'altitude, se trouvent les ruines d'un autre village et de son église. Qulques temps après, le sentier pénètre dans le bois du Débès et franchit le ruisseau du Débès. C'est un sentier très agréable, plat pour une fois. En quittant le bois on aperçoit le col de Lastris. Pour l'atteindre le sentier traverse une mer de hautes fougères. La raréfaction des troupeaux dans les montagnes favorisent le développement de ces plantes recouvrant tout.

http://www.rando-anes.com/big/col_lastris.jpgsource: http://www.rando-anes.com/balades.htm

En grimpant la pente derrière l'âne, on atteint le Roc de Querquéou (1840 m). De là haut, il est possible d'atteindre l'étang d'Artax. Lieu d'une bien étrange légende....C'est une variante plus longue pour aller à Gourbit. Le chemin le plus direct descend directement du col dans le Bois des Taillades. Sur le tracé se trouve une ancienne mine de fer. On remarque son emplacement par une drôle de machine, genre tracteur, toute rouillée au milieu de cette végétation verte. C'est une rencontre assez incongrue....

En cheminant vers Gourbit, on rencontre d'autres anciens hameaux abandonnés. La toponymie locale évoque ces anciens habitats: La Préade, Lagrange....

Gourbit est également un tout petit village de 70 habitants. Il est à noter que dans l'église se trouve un retable classé. Il s'agit  d'un retable "
Composé de deux colonnes torses encadrant un panneau peint représentant le Couronnement de la Vierge. statues de grande taille de chaque côté, d'un évêque et d'une sainte. Aux extrémités du panneau, dans une niche, se trouvent deux statuettes, Saint Jean et un autre saint." ( http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/patrimoine/). Il serait daté de la fin du XVII ème sicèle.

http://static.panoramio.com/photos/original/6840086.jpg

Le contraste entre l'opulence de l'art baroque et la petitesse de ce village et la rudesse de cette région me surprend toujours!!

En quittant Gourbit on atteint Saurat par une dernière montée menant au col de Carlong (1152 m) . Arrivé à ce col, il faut prendre un peu de temps pour aller voir le rocher de Carlong.  il s'agit d'une particularité géologique. Sous certains angles, certains voient un profil humain se dessiner sur cette pierre. Elle a donc alimenté de nombreuses légendes locales.

Le voici sur une photo du début du XX eme siècle.


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/47/Trutat%2C_Eugene_-_Bibliotheque_de_Toulouse_-_Vallee_du_Saurat%2C_rocher_de_Carlong_%28Ariege%29_%28pd%29.jpg/629px-Trutat%2C_Eugene_-_Bibliotheque_de_Toulouse_-_Vallee_du_Saurat%2C_rocher_de_Carlong_%28Ariege%29_%28pd%29.jpgsource: http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Trutat,_Eugene_-_Bibliotheque_de_Toulouse_-_Vallee_du_Saurat,_rocher_de_Carlong_(Ariege)_(pd).jpg

Le même actuellement, avec un peu plus de végétation...

http://farm4.static.flickr.com/3205/2982558312_bb84d08008.jpg

Pour rejoindre Saurat, il suffit alors de suivre le chemin de crête soit par l'ouest, soit par l'est. C'est une descente très paisible dans les bois.

08.2006.8.jpg
Le village de Saurat est à lui seul un lieu de nombreuses randonnées. C'est également un lieu chargé d'histoire. Il faut prendre un peu de temps, un jour ou deux jours pour l'apprécier pleinement.















Tag(s) : #Vadrouilles en pays cathare