Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Acropole signifie étymologiquement « ville haute ». Ce terme désigne de manière générale, une citadelle perchée en hauteur qui servait de refuge en cas de guerre.

 

athenes-et-acropole.JPG

 

L’acropole d’Athènes culmine à 156 m au dessus du niveau de la mer. Elle n’est ni la plus haute ni la plus vaste mais elle est tout de même inscrite au patrimoine mondial de d’humanité. En effet, cette acropole et ses monuments forment le plus extraordinaire ensemble architectural et artistique légué par la Grèce antique au reste du monde. Elle porte l’un des ensembles architecturaux les plus remarquables de l’histoire.

 

acropole-copie-2.JPG

 

Les premières traces d’une occupation humaine sur l’acropole remontent au néolithique. Les sources d’eau au sud ont du favoriser l’implantation humaine.

 

Sur cette colline escarpée, à l’époque mycénienne (1300 av JC), se dressent une forteresse et un sanctuaire complétés par une première enceinte. Celle-ci a été remplacée peu avant les invasions doriennes par un mur en appareil cyclopéen. De ces édifices, il ne subsiste rien sauf l’orientation à l’ouest  de l’entrée sur cette colline.

 

Au VI ème siècle av JC, Pisistrate lors de sa deuxième prise de pouvoir s’appuie sur Athéna. En hommage, il lui fait construire un temple sur l’acropole. L’actuel temple d’Athéna Nike (la victorieuse) a été édifié sur l’ancien temple dédié à Athéna par Pisistrate.

 

acropole-1JPG.jpg

 

L’acropole est mise à sac en 480 av JC lors des guerres médiques (les Mèdes est un autre mot pour Perses). Devant l’avancée des armées perses de Xerxès I, les habitants d’Athènes ont fui la ville sauf quelques uns réfugiés dans l’acropole. Celle-ci a été prise et dévastée.

 

Après la victorieuse bataille navale de Salamine, en 479, renvoyant les Perses en Asie mineure, les Athéniens auraient conclu un serment leur interdisant de reconstruire des monuments sur l’acropole tant que la menace perse n’est pas écartée. Après les guerres médiques, les Athéniens ont donc conservé telles quelles ces ruines pendant une génération en souvenir des souffrances passées. L’acropole est donc à cette époque une zone sinistrée.

 

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/87/Pericles_Pio-Clementino_Inv269_n4.jpg/399px-Pericles_Pio-Clementino_Inv269_n4.jpg





Au milieu du V ème siècle, cette menace ne pèse plus. En 449 av JC, l’homme d’état Périclès assisté de l’architecte Phidias décident alors de relever ces ruines dans un style délibérément grandiose. Ils lancent donc un programme des grands travaux, en partie payés par le trésor fédéral, pour l’Acropole.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le plus bel exemple en est le Parthénon, temple d’Athéna, fleuron des travaux de Périclès.

 

Parthénon.JPG

 

Le programme péricléen, est conçu comme une série de chefs d’œuvre. Chaque monument est construit comme un tout indépendamment des autres. Même si les architectes disposent donc d’un espace quasi vierge, ils n’ont pu donner libre gout à leur créativité. En effet,  ils ont du tenir compte des impératifs religieux. Chaque parcelle de l’acropole a son histoire qu’ils ne peuvent violer. C'est en particulier le cas pour l'Erechteion.

 

Les travaux réalisés sont le fait des architectes Mnésiclès, Callicratès et Ictinos. Le Parthénon a été construit par Ictinos en collaboration avec Callicratès. Les Propylées, l'entrée monumentale de l'Acropole ont été dessinés par Mnesiclès. Le petit temple d'Athéna Nikê et l'Érechthéion ont été réalisés par Callicratès et  Mnesiclès.

 

Erechteion.JPG

 

A la construction du Parthénon commencée en 447 av JC, succède celle des Propylées remplaçant l’entrée archaïque. Ces travaux sont achevés en 432 av JC. Débutent alors les constructions de l’Erechthéion et du temple d’Athéna Nike. En un demi-siècle, toute cette colline est remodelée. Ces travaux auraient pu durer moins longtemps, si la guerre du Péloponnèse n’avait pas mobilisé une partie des ressources athéniennes.

 

DSCN1174

 

Au Moyen Age et à l’époque moderne, l’acropole sert de forteresse. Elle a donc subi plusieurs sièges qui ont endommagé ses monuments.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/bb/NAMA_Ath%C3%A9na_Varvakeion.jpg/313px-NAMA_Ath%C3%A9na_Varvakeion.jpg

Tag(s) : #Grèce