Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La journée de la veille ayant été dure, la miss, encore bien fatiguée, a préféré passer la matinée à continuer de se reposer. Le voyage étant encore long, il faut s'économiser, ne pas dépenser ses forces d'entrée de jeu. Je me décide donc à passer cette matinée seul à visiter les thermes de Caracalla.

 

Cela faisait longtemps que l'envie de me retrouver seul dans une ville d'un pays étranger me taraudait. Ca ne m'était jamais encore arrivé, j'ai toujours voyagé en comité restreint. Le plaisir de me promener seul et d'être "livré à moi même" (c'est quand même tout relatif je vous l'accorde) dans Rome a été grand. Prendre le métro, marcher dans la rue, cotoyer plein de personnes, me fondre dans le paysage d'une certaine manière, me faire passer pour un Romain. Cela a bien fonctionné puisque plusieurs fois des Italiens m'ont demandé leur chemin.  En revanche, sitôt la bouche ouverte ils ont très vite compris que je n'étais qu'un touriste!! Toutefois, je l'admets: ne pas être immédiatement catalogué touriste m'a satisfait.


Je n'ai jamais compris pourquoi certaines personnes quand elles voyagent à l'étranger se sentent obligés de s'habiller en touriste, d'être reconnaissable illico en tant que tel. Les gaudasses de rando ou les sandales avec chaussettes, le pantalon/bermuda sportwear, l'appareil photo en bandouillière bien visible, la casquette toute nulle, bref toute la panoplie quoi. La discrétion est une qualité que j'apprécie beaucoup (peut être trop?), elle n'est visiblement pas partagée par tout le monde!!


Trêve de digressions, je suis donc allé aux thermes de Caracalla, en prenant le métro depuis la gare Termini jusqu'à la station Circo Massimo. Il suffit ensuite de marcher quelques centaines de mètres sur la via delle terme et me voilà devant le parc de 13 hectares (oui oui j'ai bien écrit 13 ha) contenant ces ruines. Bon, pour des ruines c'est assez colossal quand même, puisque les élévations des bâtiments sont tout de même conservées sur 30 m de hauteur.....

 

thermes-de-Caracalla.JPG

 

Thermes-de-Caracalla.JPG

 

J' écrirai un article prochainement spécialement consacré à ces termes. Il faut quand même savoir que cet édifice occupe une surface rectangulaire mesurant 337 m de long sur 328 m de large. Occupant une infime partie du bâtiment se trouve une piscine (natatio) plus grande que nos bassins olympiques....Ces termes inaugurés en 216 ap JC sous le règne de Caracalla pouvaient accueillir en même temps 8000/9000 personnes. Dans les bains en tant que tel, 1600 personnes pouvaient prendre leurs ablutions en même temps....

 

thermes-de-Caracalla.JPG

 

Thermes-de-Caracalla.JPG

 

Ça laisse songeur quand même....Un peu comme ce chat qui écrasait, écrasait....

 

DSCN1938.JPG

 

 

De retour à l'hôtel, la fatigue, violemment et subitement, m'a accablé, à moins que ce ne fut une malédiction toute féline ou alors du mimétisme!! Bref, le résultat en a été le même: la sieste!!

 

Dans l'après midi, nous sommes partis visiter le forum romain et le Mont Palatin. Le forum dans la ville antique est le lieu de rencontres des habitants de la cité, la place publique. On y fait du commerce, on négocie, on y apprend les nouvelles, on traite des affaires politiques...etc Comme ce lieu est le coeur de la ville antique romaine, il dispose d'un grand nombre de bâtiments officiels à vocation religieuse, politique et commerciale. C'est le centre monumental de la ville. Le forum romain se développe à partir du VII ème siècle av JC. Pendant plus de 1000 ans (jusqu'au VIII ème siècle ap JC) il fut le coeur battant de la ville.

 

Voici quelques vues depuis le Mont Palatin d'ouest en est.

 

forum romain.JPG

 

Forum1.JPG

 

Forum romain.JPG

 

Il y a de trop nombreuses constructions sur ce forum pour toutes les montrer. La visite se fait en marchant sur la via sacra du temple de Jupiter situé au pied de la colline du Capitole jusqu'à l'arc de Constantin, situé à proximité du Colisée. On y rencontre la Curie, bâtiment où se déroulait les réunions du Sénat (et donc lieu où Jules César a été assassiné), le temple des Vesta, la basilique de Maxence....etc

 

Parmi toutes ces constructions se trouvent l'arc de Septime Sévère enjambant la via sacra. Il a été édifié en 203 ap JC pour célébrer la victoire de l'empereur Septime Sévère sur les Parthes, peuple cavalier vivant dans l'actuel Iran. Outre la dédicace à Septime Sévère et son fils Carcalla, l'arc est décoré de scènes relatant des moments de cette campagne militaire et de prisonniers escortés par des soldats romains.

 

Forum3.JPG

 

Forum5.JPG

 

Le temple d'Antonin et Faustine a été construit par l'empereur Antonin le Pieux (138/161) en l'honneur de sa défunte épouse Faustine. Le sénat, à la mort de l'empereur lui consacre également ce temple. Il doit d'être encore debout à sa transformation en église au VIII ème siècle. La façade baroque de cette église date du XVII ème siècle. Elle offre un mélange architectural assez étonnant. Notons au passage que les colonnes du pronaos sont monolithes, c'est à dire d'un seul bloc.

 

Forum6.JPG

 

forum8.JPG

 

Après avoir pérégriné parmi toutes ces ruines nous sommes donc allés ensuite sur le Mont Palatin. Il s'agit du berceau de Rome. Il est occupé depuis le paléolithique. Selon, la légende Romulus et Rémus seraient nés dans ses cavernes. Les empereurs construisirent ici des résidences somptueuses. Abandonné, c'est durant le quattrocento que de puissantes familles romaines s'y installent et entreprennent de le piller consciencieusement de toutes ces richesses. Alessandro Farnese y fait aménager des jardins et des pavillons. Dans ces jardins au mois de mai, une merveilleuse odeur d'orangers en fleur et de chèvrefeuille se répand. C'est du bonheur. On s'est shooté autant que l'on pouvait de ce parfum!!

 

Mont-Palatin0.JPG

 

Mont-Palatin1.JPG

 

Cette fin d'après midi était très ensoleillée. Nous en avons donc profité pour nous asseoir sur un banc. Nous avons alors  sombré dans une douce léthargie, dérangé seulement  par quelques gazouillis d'oiseaux. Il nous  a  simplement manqué une gelati (ou deux)!! A nos pieds, s'étend le cirque personnel des empereurs, mais dans cette douce somnolence plus rien ne pouvait nous atteindre sauf peut être la faim.

 

Mont-Palatin5.JPG

 

Effectivement, succombant à celle ci, nous nous sommes difficilement remis debout. Elle nous a mené comme d'habitude dans le Trastevere, chez "Popi Popi". Nous y avons passé un bon moment gustatif. C'est dans ce restau que nous avons mangé les meilleures pasta de notre séjour.


 


 


Tag(s) : #Italie