Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après une  vraie nuit de repos, le lundi 10 mai est le dernier jour de notre voyage et il y a encore tellement de choses à faire....Nous décidons donc de couronner notre voyage par la visite d'Herculanum. Nous nous rendons alors à la gare centrale pour prendre le train  Circumvesuviana qui comme son nom l'indique dessert toutes les villes autour du Vésuve! 20 minutes plus tard, nous descendons dans l'actuelle ville d'Ercolano et marchons 5 bonnes minutes pour pénétrer dans le parc archéologique.

 

Herculanum, Ercolano, Vésuve


Cette ville a été frappée par la même éruption qui ravagea Pompéi et Stabies le 24 août 79. A la différence de sa grande voisine, Herculanum n'a pas été détruite par la lave, les cendres et autres pluies de pierres ponce et rochers incandescents mais par une coulée pyroclastique, c'est à dire par une sorte de coulée de boue brûlante. Même si le résultat est identique, pour les archéologues et les touristes cela change beaucoup. En effet, la dynamique d'ensevelissement a généré un phénomène de conservation sans égal : une grande partie du mobilier organique nous est parvenu nous offrant des végétaux, du mobilier en bois, des étoffes, des papyrii, , des éléments d'architecture en bois...etc Les étages supérieurs des bâtiments sont également préservés. De cette manière, "les maisons apparaissent avec leur décor et leur mobilier, comme prêtes à accueillir un occupant qui se serait absenté un peu trop longtemps".

 

Herculanum était une petite ville de 4000 ou 5000 habitants, située sur un promontoire bordé par deux cours d'eau donnant au sud sur la mer. C'était un centre de villégiature réputé et mondain pour de riches familles dont les villa étaient situées en position panoramique sur les pentes des collines couvertes de vigne. La superficie totale estimée de cette ville est de 13 ha. De nos jours, seuls 4 hectares et demi ont été dégagés autant dire que ce site archéo est intact sous les 15 mètres de coulée pyroclastique figée et sous la ville actuelle d'Ercolano....

 

Herculanum, le gymanse

 

De nombreuses maisons m'ont marqué. Je pense à la Maison à la Cloison de bois dont la façade est conservée jusqu'au 2 ème étage. L'entrée de l'habitation est flanquée de deux bancs destinés aux "protégés", la clientèle de la famille, attendant d'être reçus. Ces personnes entraient alors dans un vaste atrium au centre duquel se trouve un impluvium et une table de marbre. Au fond de l'atrium, une cloison  coulissante en bois  à 3 pans est entièrement conservée. Elle délimitait ainsi l'espace public et l'espace privé de la demeure.

 

Herculanum-maison-à-la-cloison-de-bois


Herculanum maison à la Cloison de bois

 

Herculanum maion à la Cloison de bois

 

La Maison des Samnites a été construite au II ème siècle av JC, dans le style propre au peuple samnite, c'est à dire en gros blocs calcaire rectangulaire. Elle a subi de nombreuses modifications. L'atrium que l'on voit actuellement est de type héllénistique  avec des parois peintes, embelli par une loggia à colonnettes ioniques au niveau supérieur.

 

Herculanum--mason-des-samnites

 

Toutes les demeures ne sont pas aussi riches, grandes et luxueuses et certaines de taille plus modeste possèdent tout de même un certain charme, comme la Maison à Atrium Corinthien.

 

Herculanum--maison-à-l'atrium-corinthien

 

Herculanum--maison-a-l-atrium-corinthien

 

Les habitants d'Herculanum n'habitaient pas tous dans des villa. Les moins fortunés vivaient en location dans des appartements, les insula. Ces maisons abritant de modestes personnes ne sont pas évidemment pas construites en marbre mais avec des techniques de construction peu onéreuses et peu solides...

 

Herculanum-Maison-a-claie


Comme à Pompéi, à Herculanum, on retrouve toutes les parties constituant une ville dont bien sûr de nombreux ateliers, des commerces...

 

Il y a évidemment des tavernes dont les comptoirs sont revêtus de marbre dans lequel sont insérées les jarres (dolia) contenant les denrées. Sur les murs, se trouvent de nombreux graffitis dont une maxime grecque: "Diogène, le cynique, voyant une femme emportée par une rivière, s'exclama: "laisse qu'un malheur emporte un autre malheur".

 

Herculanum--taverne

 

 

Herculanum-taverne

 

L'enseigne de la Boutique aux Chaudrons se trouve sur le pilastre à l'entrée. Il y est figuré 4 cruches de différentes couleurs avec le nom des boissons qui y étaient vendues et l'indication du prix du vin. Sur le panneau en bas est inscrit en rouge "NOLA" annonçant un spectacle. On peut également lire le nom de celui qui l'a écrit "scriptor Aprilis a Capua".

 

Herculanum--boutique-aux-chaudrons

 

Dans certaines boutiques, le mobilier en bois est conservé comme les étagères ici.

 

Herculanum-boutique

 

Cet article étant un survol de cette ville, je ne peux tout montrer. Je pourrai encore vous parler des boulangeries, de la presse pour le linge, du gymnase, des différentes maisons, du sacellum.... En fait, je conseille vivement d'aller voir sur place!!  Je consacrerai ultérieurement des articles à l'équipement urbain (les termes en particulier) d'Herculanum.

 

Certains prétendent que l'on peut se contenter d'Herculanum et ne pas aller à Pompéi.  Personnellement, je trouve qu'il faut prendre le temps de les visiter toutes deux, car ces deux villes se complétent admirablement bien. L'une est grande l'autre petite. Dans l'une les vestiges sont bien conservés dans l'autre on peut se perdre et flâner des heures dans les rues. Bref, si ces différents articles sur Naples et ses environs ne vous ont pas convaincu d'aller là bas, je vais me pendre!!

 

Tag(s) : #Italie