Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gypaete_barbu.jpgsource: http://search.creativecommons.org/

Nom scientifique: Gypaetus Barbatus
Taille: Entre 1.10m et 1.50 m pour un poids de 5 à 7 kg
Envergure: Entre 2.60 m et 2.80 m
. Il s'agit de l'un des plus grands rapaces européens.

Apparence: La couleur du plumage évolue en fonction de l'âge. Ainsi, les jeunes ont la tête, le cou sombres. Les pattes sont quant à elles brunes. Vers 6-7 ans, le plumage devient orangé vif sur les plumes de la tête, du torse et des pattes. Le bec est gris sombre, à pointe jaunâtre. L'iris est brun jaune cerclé de rouge.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/23/Bartgeier_Gypaetus_barbatus_front_Richard_Bartz.jpg/410px-Bartgeier_Gypaetus_barbatus_front_Richard_Bartz.jpgsource: http://search.creativecommons.org/

Régime alimentaire: Il s'agit d'un charognard, un nécrophage. Il se nourrit des carcasses d'animaux morts naturellement ou accidentellement. Dans des régions où le gypaète cohabite avec d'autres nécrophages, il est le dernier maillon de la chaîne alimentaire se contentant des os, des pattes, des ligaments et de quelques restes carnés restés accrochés aux carcasses et délaissés par les autres. C'est pour cette raison que ce rapace est aussi surnommé le "casseur d'os".  Quand ces ossements sont trop importants pour être ingérés, le gypaète  s'envole avec. Il les laisse tomber d'une hauteur entre 20 et 40 m sur des rochers afin de les briser jusqu'à qu'ils soient de taille à être mangés. Même si c'est un comportement inné, cette technique nécessite un apprentissage. Les jeunes l'apprennent quelques semaines après leur envol.

Dans les Pyrénées les isards et le cheptel ovin constituent l'essentiel de son alimentation. Elle est enrichie localement de marmottes et de cerfs.

Répartition: Le genre Barbatus se trouve en Afrique du nord, au Proche-Orient, dans les Pyrénées et dans les Alpes. On ne le retrouve plus que dans des zones montagneuses reculées. L'altitude n'est pas en soi indispensable. Il lui faut néanmoins des parois rocheuses, présentant des milieux ouverts dans lesquels il peut trouver les carcasses que lui imposent son régime alimentaire et faire son nid. Le gypaète apprécie les grands massifs calcaires qui offrent des cavités et des grottes pour nicher.

Reproduction et comportement: C'est une espèce qui peut vivre jusqu'à 30 ans. Elle ne se reproduit que tardivement. A partir du moment où le gypaète est en couple, il devient sédentaire. Dans une population en bonne santé, les couples sont tous constitués d’adultes. Les oiseaux arrivant à maturité doivent donc trouver de nouveaux territoires ou remplacer les adultes manquants au sein des couples. En général, les oiseaux ne se reproduisent pas avant l’âge de 7 ans. En revanche, la formation du couple peut débuter bien avant. Les couples sont généralement longs à se former et plusieurs années peuvent se passer avant qu’un jeune ne soit élevé avec succès.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/ff/Bartgeier_Gypaetus_barbatus_front2_Richard_Bartz.jpg/462px-Bartgeier_Gypaetus_barbatus_front2_Richard_Bartz.jpgSource:http://search.creativecommons.org/

C'est une espèce protégée et menacée. Dès 1976, le Gypaète est inscrit dans la loi de protection de la nature. En 1979, il est inscrit dans l'annexe I de la Directive européenne concernant la protection des oiseaux. Dans les Pyrénées françaises, il y avait, en 1994, environ 17 couples. Il y aurait maintenant environ 32 couples. La pérennité de l'espèce ne semble pas encore définitivement acquise malgré les programmes de préservation de l'espèce impulsés par la LPO et le réseau pour des Pyrénées Vivantes.


Sources:

http://gypaete.lpo.fr/espece/espece.html

Jürgen Nicolai: Rapaces diurnes et nocturnes. Nathan. 1996.

Pyrénées n° 127







Tag(s) : #nos amies les bébêtes