Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En ce matin du  jeudi 11 août, nous nous sommes accordés le droit de nous lever un peu plus tard car cette étape est la plus courte de notre rando et, en plus, il n'y a pas d'ascension au programme. Nous partons donc des Bouillouses vers 09h après avoir pris un très bon p'tit déj au soleil et sous un magnifique ciel bleu.

 

Pla-des-Bones-Aures-4.jpg

 

Nous traversons le barrage en nous disant que l'on ne verrait plus Mr.Eamon vu l'heure tardive de notre départ. Nous commençons la descente parmi les arbres et les troupeaux de vaches et de chevaux. Malheureusement pour nous, ils ont défoncé tous les chemins et il n'y a pas de balises visibles....En rebroussant chemin, nous tombons nez à nez avec notre anglo irlandais qui lui aussi s'est trompé de route!

 

Fleur.jpg

 

Nous discutons avec lui. Nous apprenons qu'il a également eu la chance d'avoir une chambre individuelle dans une auberge. Comme nous, après la précédente nuit horrible, il a préféré récupérer et partir plus tard! Egaré comme nous, dans son équipement, il a un GPS de rando qui nous remet sur le droit chemin. Il semblerait que ce petit instrument soit un bon investissement, en particulier, en cas de brouillard, de temps nuageux.

 

Pla-des-Bones-Aures-1.jpg

 

Pla-des-Bones-Aures-2.jpg

 

Pla-des-Bones-Aures-3.jpg

 

Nous enfonçons dans le Pla des Bones Aures. Le pic Carlit se fait de plus en plus petit et disparaît lorsque nous arrivons à l'estany de la Pradella. Sur la carte, est indiqué qu'il s'y trouve un p'tit refuge et effectivement, il est pour le moins complet....

 

Refuge-1.jpg

 

Refuge-2.jpg

 

Estany-de-la-pradella-1.jpg

 

Estany-de-la-pradella-2.jpg

 

Nous nous engageons alors dans la forêt sur un large chemin empierré. Nous croisons moults chevaux et un certain nombre de randonneurs. Nous sommes plutôt contents de descendre tranquillement et de ne pas avoir à monter car la température est déjà bien haute. Certains malades sportifs nous dépassent en VTT ou en courant, d'autres, des Angle-saxons, alors qu'il est midi, font l'ascension vers le lac avec des polaires à manches longues et fermés jusqu'en haut....

 

Vers-Montlouis-1.jpg

 

Vers-Montlouis-2.jpg

 

Nous recroisons notre randonneur préféré et cette fois ci, c'est à nous de le remettre dans le bon chemin. Arrivés sur une large piste forestière, nous apercevons entre les sommets des pins des sommets au loin. Tout au fond, il nous dit qu'il y a le Canigou! 

 

Vers-Montlouis-3.jpg

 

Vers-Montlouis-4.jpg

 

Arrivés à la bifurcation entre Bolquère et Montlouis, nous laissons de côté le GR10 et Mr.Eamon. Nous discutons encore quelques intants, nous disons au revoir en nous souhaitant une bonne fin de rando. Ca a été un réel plaisir de rencontrer ce monsieur très ouvert, très aimable et avec qui nous avons partagé le même point de vue sur la marche. Il a été très sympa de constater (et ce qui explique que nous sommes croisés un certain nombre de fois) que nous avancions naturellement au même rythme. En revanche, comme nous ne faisions pas nos pauses aux même moments cela nous permettait de nous rattraper, de nous doubler...etc

 

La descente vers Monlouis n'est guère intéressante. Nous suivons la rivière jusqu'à tomber tout d'abord sur un immense camping puis nous longeons une déchetterie pour passer par un tunnel sous une départementale et arriver dans Montlouis dans une zone militaire avec des panneaux d'interdiction de circuler dans tous les sens.....

 

Riviere.jpg

 

Comme nous voulons déposer nos affaires, avant de visiter ce bourg, dans l'hôtel que nous avions réservé, nous constatons que nous avons omis et de noter son adresse et de prendre son numéro de téléphone. Nous galérons quelque peu le long de départementales avant de débarquer dans un hôtel qui n'a pas dépassé le stade des années 60, allez 70 pour être sympa....En rentrant dans la chambre, nous entrons dans une autre dimension: il y a de la moquette aux murs et elle est de couleur violette. Dans la chambre, il y a aussi une tête de lit ringarde, un vieux téléphone vert kaki avec un énorme cadran....

 

Après avoir pris nos douches, nous décampons prestement de cette chambre pour visiter Montlouis (qui hélas est envahi de voitures), faire quelques courses et repérer le départ de l'étape du lendemain. Montlouis est donc une cité Vauban dont tout le centre est interdit aux non militaires car cette cité accueille le centre d'entraînement des commandos....

 

Montlouis-1.jpg

 

Montlouis-2.jpg

 

Montlouis-3.jpg

 

Montlouis-4.jpg

 

Nous terminons cette soirée dans un p'tit restau dans lequel une partie de la clientèle avait décidé de casser les noix des serveurs/euses (et les nôtres par la même occasion) se plaignant du manque de rapidité du service. Pourtant, il me semble que nous sommes tous des touristes en vacances et que nous avons tous tout notre temps.......

 

Vers-Montlouis-5.jpg

 

Vers-Montlouis-6.jpg

Tag(s) : #Vadrouilles dans les Pyrénées Orientales