Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Distance: 16 km

Dénivelé: 100m

 

Comme cette étape est la plus courte de notre rando et comme nos lits sont doux et confortables, nous en avons profité pour flemmarder un peu plus longtemps que prévu. Nous ne partons que vers 09h30 de la sous préfecture de la Lozère.

 

Le départ n'est pas joli... On longe sur plusieurs centaines de mètres la nationale et le Tarnon pour le traverser sur un petit pont de pierre. Là, le chemin grimpe mollement pour rejoindre une petite départementale. La première moitié de cette étape se passe sur ces petites routes. Même si elle est  bordée d'arbres et serpente dans la forêt, nous ne sommes pas sentis proche de la nature.....

 

Chateau-de-Montvaillant.jpg

 

Heureusement, nous retrouvons un peu plus tard, un bon chemin. Nous cheminon tranquillement vers Saint Julien d'Arpaon, sous un grand ciel bleu et un soleil éclatant.

 

Vers-St-Julien-d-Arpaon-copie-1.jpg

 

Nous atteignons vers midi ce village. Nous mangeons au pied du temple, sur un surplomb dominant la Mimente. En face de nous, une tour ronde nous surprend....un moulin?

 

Saint-Julien-d-Arpaon-copie-1.jpg

 

Après une sieste, nous repartons sans oublier de jeter un coup d'oeil au château de Saint Julien d'Arpaon.

 

St-Julien-d-Arpaon.jpg

 

St-Julien-d-Arapon2.jpg

 

Cette après midi là, le GR emprunte une ancienne voie de chemin de fer aujourd'hui fermée. Désaffectée en 1968, elle partait de Florac et rejoignait la ligne Nîmes, Clermont ferrand, Paris. Il s'agit d'un large chemin caillouteux surplombant la Mimente. Les travaux pour tracer cette ligne ont été impressionnants: flancs de montagne taillés, souterrains, très léger dénivelé. Pour une fois, nous avons donc pu marcher à l'intérieur de ces tunnels!!

 

Vers-Cassagnas.jpg

 

Vers-Cassagnas-1.jpg

 

Nous arrivons en fin d'après midi au camping l' "Espace Stevenson". Seule structure d'accueil sur cette étape, c'est le rendez vous des randonneurs. Il y a du monde!! Nous y passons une fin d'après midi tranquille. Lorsque nous nous couchons, le vent souffle. La nuit venue, le vent souffle de plus en plus fort jusqu'à se transformer en tempête. Même si nous étions protégés par des haies, on s'est demandé si notre toile de tente n'allait pas se déchirer....

 


 


 


 


Tag(s) : #Vadrouilles dans les Cévennes