Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A 07h30 (exploit incroyable), nous prenons notre petit déjeuner dans cette grande salle au plafond peint. Il n'y a presque personne ce matin. Réveil tout en douceur, c'est parfait! A 08 h, nous sommes dehors, non seulement pour profiter de Florence avant que la ville ne soit prise d'assaut par les touristes, mais aussi afin de ne pas trop faire la queue devant le musée.

 

Florence--palazzo-vecchio.jpg

 

Florence--palazzo-vecchio-1.jpg

 

Nous allons devant le Palazzio Vecchio pour profiter de la Piazza della Signoria. Cette place (dont la forme actuelle date des XIII-XIV ème s) est le coeur de la cité. Elle est flanquée d'un côté par ce Palazzio vecchio (j'en parlerais dans un autre article) et par la Loggia dei Lanzi. A l'intérieur de celle-ci se trouvent quelques statues  relativement remarquables (dont une copie du David de Michel-Ange). Toutes ne sont pas des copies, loin s'en faut, comme la Fontaine de Neptune des années 1560, ou la statue équestre de Cosme I de Medicis.

 

Florence-piazza-delle-signoria-2.jpg

 

Florence-piazza-della-signoria.jpg

 

Florence-piazza-della-signoria-1.jpg

 

Nous faisons la queue quelques minutes avant l'ouverture du musée, dans lequel nous pénétrons vers 09h pour en sortir vers 14h30......Je vous donne un p'tit conseil en passant: il vaut mieux acheter les billets d'entrée du musée avant de partir à Florence que sur place. En achetant les billets le jour même de la visite, il est fort probable d'avoir à faire la queue et pour acheter son billet et pour entrer dans le musée. Sur internet, c'est assez simple d'acheter son billet. Les sites sont assez nombreux. Il faut, toutefois, faire attention à comparer les prix puisque certains sites font une marge parfois énorme en servant d'intermédiaire.

 

Bon, que dire de ce musée?? Tout bien réfléchi, c'est assez  simple: il y a beaucoup trop de tableaux! Le truc, c'est que ce musée est d'abord un palais et en tant que tel il y a beaucoup de choses à vour aussi: plafonds peints, portraits de la famille des Medicis, expo temporaires.....Nous avons fait l'impasse sur tout ça mais aussi sur une partie des peintures. En effet, si la thématique principale de ce musée est la peinture italienne du XIII ème au XVII ème siècle, il y a un nombre relativement conséquent de salles consacrées à la peinture européene avec des peintres comme Velasquez, Goya, Rembrandt, Greco.....On a fait toutes les salles italiennes et saturés comme nous l'étions, ça n'a pas été possible de voir les autres salles!

 

Ce musée nous a permis de découvrir la peinture italienne du XIIIème siècle et, en particulier, Giotto et le Duccio (j'en parlerais dans les articles qui seront dévolus à Sienne). La miss a accroché sur toutes ces peintures sur fond d'or. 

 

http://www.florence-tourisme.com/galerie-office-giotto.jpg

 

Personnellement, je ne me lasse pas des toiles de Filippo Lippi, le maître de Botticelli.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/eb/Fra_Filippo_Lippi_009.jpg/401px-Fra_Filippo_Lippi_009.jpg

 

La salle consacrée à Botticelli est magique. Une expo lui avait été consacrée dans le musée du palais du Luxembourg, il y a bien 10 ans maintenant. Ce musée est tout petit et il n'y avait pas le recul nécessaire pour profiter de ses toiles. Là, elles prennent toute leur ampleur et j'en suis resté scotché....Il y a aussi une toile de l'un de ses contemporains, très peu connu, Léonard de Vinci qui n'est pas vilaine non plus....

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/93/Leonardo_da_Vinci_-_Annunciazione_-_Google_Art_Project.jpg/800px-Leonardo_da_Vinci_-_Annunciazione_-_Google_Art_Project.jpg

 

Jusqu'à mainteant, je renaclais devant les peintures religieuses, mais je me suis surpris à apprécier les toiles "des maniéristes" du Titien, Le Tintoret et de Véronèse....

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/ba/Tizian_102.jpg/800px-Tizian_102.jpg

 

http://www.cineclubdecaen.com/peinture/peintres/parmesan/madoneaulongcou.jpg

 

Bon, je ne peux pas mettre des photos de toutes les peintures qui nous ont plu. Le plus simple est d'aller visiter ce musée! En plus d'apprécier les "classiques", la visite de ce musée nous a permis de découvrir un certain nombre de peintres tout aussi doués mais que l'on ne connaissait pas ou peu (honte à nous) comme: Bernardo Daddi, Gentile Da Fabiano, Mantegna, Giorgione.....Bref, c'est un magnifique musée dont on est sorti légèrement fatigué....

 

Après un bon gros panini et la gelati quotidienne, nous déambulons un peu au hasard dans les rues de Florence. Nous visitons l'église Orsanmichele. Cette église est assez intéressante puisqu'elle était au départ une halle au blé avec une couverture en bois. Elle a presque été entièrement détruite par un incendie. Presque, car seul un pilier avec une représentation de la Vierge n'a pas été touché par le feu. Lieu d'un miracle, la halle fut consacrée. De ce fait, elle a une forme un peu particulière avec ses deux nefs, ses deux autels et son absence de choeur! Les différentes corporations de la ville firent executées des statues aux grands maîtres de l'époque. Elles furent placées à l'extérieur, dans des niches prévus à cet effet.

 

Florence-Orsanmichele-1.jpg

 

Florence-Orsanmichele-2.jpg

 

Nous avons continué notre promenade sur les bords de l'Arno. Puis, après la sieste à l'hôtel, nous avons testé une enotheca, un bar à vins. C'est plutôt sympa comme fonctionnement: on s'installe, on commande un verre de vin et on peut rester aussi longtemps que l'on veut à discuter, boire, le tout en grignotant bruschetta et autres petites parts de pizza gratuites! Nous avons goûté un falanghina (vin blanc napolitain), un chianti et un montepulciano. Pour accompagner le second verre, nous avons mangé une salade accompagnée d'un plateau de fromages et de charcuterie toscanes....Aaaaaaaaaaaah mais quel souvenir! Mes papilles se rappelent encore à moi, à l'évocation de ce repas!!

 

Nous quittons ce bar légèrement guilleret pour nous rendre à l'église Santa Maria di Ricci pour écouter un concert d'orgues. Malgré quelques fausses notes, ce fut plutôt agréable. Ce n'était pas un concert classique, mais un mélange entre morceaux actuels adaptés à l'orgue et grands classiques de la musique d'orgue. Nous continuons de marcher dans les rues florentines dans lesquelles il y a toujours autant de monde à 14h qu'à 23h!

 

Toutes les photos de tableau sont mibres de droit, elles prviennent de wikipédia.

Tag(s) : #Italie