Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai réécouté il y a peu les Carmina Burana de Carl Orff. C'est avec délectation que je mets un lien vers un solo qui me fait hérisser le poil à chaque fois que je l'écoute. Il s'agit du solo pour baryton Estuans interius. Dans cette vidéo se trouvent  le texte ET des dessins pour comprendre de quoi ça parle!!



Si jamais ce n'est pas suffisant voici les paroles traduction en anglais pour ceux/celles qui ne sont pas bilingues en latin!!

Estuans interius Burning inside
ira vehementi with violent anger,
in amaritudine bitterly
loquor mee menti: I speak to my heart:
factus de materia, created from matter,
cinis elementi of the ashes of the elements,
similis sum folio, I am like a leaf
de quo ludunt venti. played with by the winds.
Cum sit enim proprium If it is the way
viro sapienti of the wise man
supra petram ponere to build
sedem fundamenti, foundations on stone,
stultus ego comparor the I am a fool, like
fluvio labenti, a flowing stream,
sub eodem tramite which in its course
nunquam permanenti. never changes.
Feror ego veluti I am carried along
sine nauta navis, like a ship without a steersman,
ut per vias aeris and in the paths of the air
vaga fertur avis; like a light, hovering bird;
non me tenent vincula, chains cannot hold me,
non me tenet clavis, keys cannot imprison me,
quero mihi similes I look for people like me
et adiungor pravis. and join the wretches.
Mihi cordis gravitas The heaviness of my heart
res videtur gravis; seems like a burden to me;
iocis est amabilis it is pleasant to joke
dulciorque favis; and sweeter than honeycomb;
quicquid Venus imperat, whatever Venus commands
labor est suavis, is a sweet duty,
que nunquam in cordibus she never dwells
habitat ignavis. in a lazy heart.
Via lata gradior I travel the broad path
more iuventutis as is the way of youth,
inplicor et vitiis I give myself to vice,
immemor virtutis, unmindful of virtue,
voluptatis avidus I am eager for the pleasures of the flesh
magis quam salutis, more than for salvation,
mortuus in anima my soul is dead,
curam gero cutis. so I shall look after the flesh.

Source: http://www.classical.net/music/comp.lst/works/orff-cb/carmlyr.php#track11

A l'époque ancienne ou je chantais, j'étais baryton. Malgré toute la bonne volonté du monde, malgré tout le travail que j'ai pu accomplir, je n'ai jamais réussi à atteindre les aigus qu'il faut pour chanter ce morceau (sauf en voix de tête toute pas belle). J'ai pu constater l'abyme, la faille intersidérale entre un professionnel et un amateur lorsque j'ai essayé de l'interpréter.....Mais surtout lorsqu'avec le choeur dont je faisais partie nous avons chanté en entier cette oeuvre. En effet, pour les concerts nous étions accompagnés de chanteurs professionnels. J'ai pu constater directement la qualité et la technique vocale qu'il faut pour interpréter un tel morceau...

En fait, cette oeuvre, en plus d'être belle, d'avoir un texte puissant représente un objectif non atteint...peut être même inaccessible.....




Tag(s) : #Zique