Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Non, je ne suis pas mourru comme certaine le pense!! Même si j'ai un peu négligé  la blogosphère ces derniers temps, je n'en continue pas moins de faire de nouvelles découvertes à faire partager.

 

J'en veux pour preuve cet article dédié à Egschiglen (à vos souhaits). Non, non il ne s'agit pas d'un énième groupe de doom death dont les musiciens ont été élevés dans le pays des aurores boréales par des loups garous au fin fond d'une grotte et qui, en dehors de s'énerver sur la double grosse caisse de leur batterie, chassent les trolls depuis leur plus tendre enfance à la hache à  deux mains, dont ils se repaissent de leurs cervelles lors d'orgie tribale pantagruélique.

 

Il s'agit en fait d'un ensemble musical mongol fondé en 1991 à Ulan Bator. Ce groupe officie donc dans la musique traditionelle mongole. Par la transmission orale, ils ont pu ressusciter les chants de leurs ancêtres. Ils utilisent des instrument traditionnels et pratiquent le chant diphonique (c'est à dire qu'ils produisent un chant polyphonique avec une seule voix).

 

J'apprécie tout particulièrement cette musique qui est vraiment différente de nos sonorités occidentales. Les voix, les rythmiques, les mélodies sont tellement surprenantes qu'elles sont un véritable bol d'air régénérateur. Allez, il n'y a plus qu'à écouter et se laisser porter par cette musique envoutante.....Nous voici dans la grande steppe mogole!

 

Dossier-2-1276.jpg
Dossier-2-1176.jpg

 


Tag(s) : #Zique