Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le nom teinté de religiosité de ce groupe ne fait pas écho à leur musique actuelle, laissant le monde du metal derrière eux pour évoluer vers un rock alternatif. Anathema célèbrera le 31 mai 2010 son onzième album.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/ef/Anathema_%28Festimad_2007%29.jpg/800px-Anathema_%28Festimad_2007%29.jpg


L'aventure Anathema commence en 1990 à Liverpool sous l'initiative des frères Cavanagh Vincent et Daniel (Danny), tous deux guitaristes avec Darren White au chant, Duncan Patterson à la basse et John Douglas à la batterie. Au début de leur carrière avec les EP The Crestfallen et Pentcost III, les albums Serenades (1993), Silent Enigma  (1995) ce groupe évolue dans le monde du Doom Metal à l'instar De My Dying Bride et Paradise Lost. Anathema n'a jamais renié ses origines (ni même ses fans), ils conservent même de cette époque une musique sombre, une vision pessimiste du monde.


De cette époque, à mon avis, un titre se dégage nettement des autres: A Dying Wish, tiré de l'album The silent Enigma. Au travers de ce morceau, on a un bon aperçu de ce qu'est le doom avec cette musique très sombre, torturée, ce désespoir, ces alternances de passages rapides et très lents.

 

 

Avec le départ de Darren White, Vincent Cavanagh reprend le chant comme on le vient de le voir dans la video précédente. C'est un renouveau pour ce groupe qui abandonne le métal pou un style plus rock. Ce groupe donne libre cours à sa créativité et puise dans ses références (Pink Floyd, Jeff Buckley, les Misfits....) pour leurs albums tout en conservant un côté sombre. L'album Eternity sorti en 1996 marque un virage dans l'évolution artistique de ce groupe.

Angelica ("Where are you tonight wildflowers in starligh heaven?"):
L'album Alternative 4 est le plus obscur de leur carrière. Composé essentiellement par le bassiste Duncan Pattrerson, il reste à part dans la discograhie de ce groupe. Suite à des divergences musicales, ce bassiste quitte définitivement le groupe pour être remplacé par le troisième frangin Jamie Cavanagh (après une pige de Dave Pybus pour l'album Judgment sorti en 1999).

Les albums s'enchaînent dans un style de plus en plus atmosphérique: A Fine Day To Exist (2001) et A Natural Disaster (2003). Les influences de Pink Floyd sont toujours là mais moins présentes alors que celles de Radiohead et parfois de Portishead le sont plus. La soeur du batteur John Douglas, la dénommée Lee Douglas chante sur certains morceaux.

A Natural Disaster:
Cetains morceaux dégagent toujours une énergie farouche qu'il faut (à mon sens) maintenant plus rapprochée de l'énergie punk que de la puissance du metal.

Panic:
En résumant en quelques lignes et en quelques vidéos la carrière ce groupe atypique et méconnu je voudrai mettre en avant la qualité artistique de ces musiciens: le talent de compositeur et de guitariste de Vincent Cavanagh, la simplicité et la gentillesse de ce groupe. Ces musiciens malgré 20 ans de carrière ne vivent pas (à ma connaisance) de leur musique. A cause d'un contrat mal négocié avec une maison de production, ils ont galéré pendant des années. C'est un groupe sincère, touchant et innovant pratiquant une musique émotionnellement riche. Si à la fin du mois de mai 2010 vous tombez sur un album nommé: We're Here Because We're Here d'Anathema, arrêtez vous et prêtez une oreille attentive à leurs compositions.

Tag(s) : #Zique, #anathema